Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Les premières années

Les opérations de maintien de la paix de l'ONU sont nées à une époque où les rivalités de la guerre froide entraînaient souvent une paralysie du Conseil de sécurité.

L'objectif de l'ONU était avant tout de maintenir les cessez-le-feu et de stabiliser les situations sur le terrain en assurant un appui crucial aux efforts politiques de règlement des conflits par des moyens pacifiques.

Des casques bleus descendent une dune de sable marchant en file indienne

Photo ONU

En 1957, des militaires yougoslaves de la FUNU patrouillent dans le désert, entre l'Égypte et Israel.

Ces missions étaient composées d'observateurs militaires non armés et de soldats munis d'armes légères dont le rôle consistait essentiellement à surveiller la situation sur le terrain, à en faire rapport et à rétablir la confiance entre les parties en présence.

L'ONUST et l' UNMOGIP ont été les deux premières missions de maintien de la paix de l'ONU.

A l'époque, ces deux missions (toujours en activité aujourd'hui) étaient des exemples d'opérations d'observation et de surveillance établies par l'ONU et les effectifs autorisés n'excédaient pas quelques centaines de personnes.

La première opération de maintien de la paix armée fut la FUNU I, déployée avec succès en 1956 pour répondre à la crise de Suez.

L'ONUC, lancée en 1960, fut la première mission de grande envergure, avec près de 20.000 soldats. Elle a montré les dangers associés aux efforts visant à stabiliser des régions déchirées par la guerre — 250 membres du personnel de l'ONU ont perdu la vie au cours de cette importante mission, y compris le Secrétaire général de l'époque, Dag Hammarskjöld.

Dans les années 1960 et 70, l'ONU a envoyé des missions de courte durée en République dominicaine (DOMREP), en Nouvelle Guinée occidentale (UNSF) et au Yémen (UNYOM). Elle a également commencé à se déployer à plus long terme à Chypre (UNFICYP) et au Moyen-Orient (FUNU I, FUNU II, FNUOD et FINUL).

En 1988, les Casques bleus de l'ONU ont reçu le prix Nobel de la paix.

A cette occasion, le Comité Nobel avait tout particulièrement fait valoir que « par leurs efforts, les forces de maintien de la paix ont beaucoup contribué à la réalisation de l'un des buts fondamentaux de l'ONU. L'Organisation est aujourd'hui amenée à jouer un rôle central dans les affaires mondiales et se trouve investie d'une plus grande confiance. ».