Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Faits et chiffres

Autorisation actuelle jusqu'au 31 décembre 2016
Résolution 2308 (2016)PDF du Conseil de sécurité, du 14 septembre 2016.

Effectifs

Autorisation actuelle

En septembre 2015, le Conseil de sécurité a décidé:

  • de ramener de 3 590 à 1 240 personnes l’effectif militaire autorisé de la MINUL, réduction qui comprend un bataillon d’infanterie et les unités de soutien qui s’y rattachent, d’ici au 30 juin 2016
  • de ramener de 1 515 à 606 personnes l’effectif de police autorisé de la MINUL, réduction qui comprend trois unités de police constituées ainsi que des conseillers pour les questions d’immigration et de police, d’ici au 30 juin 2016

Consultez la Fiche d'information sur les opérations de maintien de la paix en cours

Autorisation initiale (19 septembre 2003 - 13 juillet 2005)

Résolution 1509 (2003) PDF du Conseil de sécurité, du 19 septembre 2003

  • jusqu'à 15 000 militaires, dont :
    • un maximum de 250 observateurs militaires,
    • et 160 officiers supérieurs
  • jusqu'à 1 115 policiers (notamment des unités spécialisées)
  • et une composante appropriée en personnel civil local et international

Ajustements des effectifs autorisés

Les ajustements de la composante militaire de la MINUL en 2006, ainsi que la réduction des effectifs menée de 2007 à 2010, ont porté le nombre de 15.250 militaires à 7.952. La composante de police est restée à 1.375 membres de police, y compris des unités de police constituées.

Le 17 septembre 2012, par sa Résolution 2066 (2012) PDF, le Conseil de sécurité a décidé de diminuer la puissance militaire de la MINUL d'environ 4200 personnes, en trois phases entre août 2012 et juillet 2015. Les effectifs de la mission militaire seront environ 3 750 personnes en juillet 2015. En même temps, le Conseil a décidé d'augmenter le nombre d'unités de police de la MINUL autorisées constituées par quelque 420 personnes ave un nouveau maximum autorisé de 1 795 personnes.

Par sa Résolution 2215 (2015) PDF, le Conseil de sécurité a approuvé la recommandation que le Secrétaire général sur le retrait du personnel en tenue de la MINUL et l'a autorisée à mettre en œuvre la troisième phase du retrait progressif afin de réduire le plafond de l’effectif militaire à 3 590 personnes et le plafond de l’effectif policier à 1 515 personnes, et ce, au plus tard en septembre 2015.

Pays contributeurs

Pertes en vies humaines

Aspects financiers

  • Méthode de financement : Estimation selon un fonds d'affectation spécial
  • Budget approuvé (juillet 2016 - juin 2017) : 187 192 400 dollars [A/C.5/70/24PDF