Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Actualité

Dépêches

Liban et Jordanie : une sévère pénurie de fonds menace l'aide vitale aux familles de réfugiés syriens, selon le HCR

Une fillette syrienne dans un camp de fortune  Ghazzeh, dans la valle de la Bekaa, au Liban. Photo HCR/Dalia Khamissy

6 juin 2017

En l'absence de contributions supplémentaires urgentes, quelque 60.000 familles de réfugiés syriens seront exclues des programmes mensuels d'allocations en espèces au Liban et en Jordanie, dès le mois de juillet, a prévenu mardi le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

Le chef du PAM évalue les besoins humanitaires des réfugiés et déplacés au Liban et en Syrie

Le Directeur excutif du Programme alimentaire mondial (PAM), David Beasley (au centre), et le Directeur rgional du PAM, Muhannad Hadi ( gauche), discutent avec Nagwan, une femme de 73 ans dplace de son foyer en Syrie. Elle dpend de l'aide alimentaire du PAM. Photo: PAM / Abeer Etefa

3 mai 2017

Le Directeur exécutif du Programme alimentaire mondial (PAM), David Beasley, a conclu mercredi une visite de trois jours au Liban et en Syrie, où il a évalué les besoins humanitaires croissants des Syriens vulnérables et a rencontré des hauts responsables gouvernementaux et des partenaires pour discuter des opérations humanitaires dans les deux pays.

Les réfugiés syriens au Liban sont vulnérables et dépendent de l'aide

Deux garons syriens jouent dans un camp informel  Hawch el Refka, dans la valle de Bekaa, au Liban, prs de la frontire syrienne. Photo: UNICEF/Halldorsson

6 janvier 2017

Selon une étude annuelle conjointement menée par le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et le Programme alimentaire mondial (PAM), 71% des ménages de réfugiés syriens résidant au Liban vivent en dessous du seuil de pauvreté alors que le pays est confronté à une augmentation de l'insécurité alimentaire.

Afghanistan : l'envoyé de l'ONU appelle les pays de la région à jouer un rôle positif dans les efforts de paix

Le Reprsentant spcial du Secrtaire gnral pour l'Afghanistan, Tadamichi Yamamoto, devant le Conseil de scurit. Photo ONU/Manuel Elias

19 décembre 2016

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afghanistan, Tadamichi Yamamoto, a souligné lundi devant le Conseil de sécurité que la recherche de la paix dans ce pays ne pourra pas découler d'une solution militaire et a appelé les Talibans à s'engager dans des pourparlers directs avec le gouvernement afghan « sans conditions préalables ».

Liban : le chef de l'ONU salue la formation d'un nouveau gouvernement

La ville de Beyrouth, au Liban. Photo Banque mondiale/Dominic Chavez

18 décembre 2016

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est félicité dimanche soir de l'annonce faite le jour même de la formation d'un nouveau gouvernement d'accord national au Liban.

Plus de dépêches

Communiqués de presse

>> Plus de communiqués de presse