Ex-République yougoslave de Macédoine - FORDEPRENU

Préparé par le Département de l'information des Nations Unies
Dernière mise à jour le 1er août 1997

Ce texte n'est pas un document officiel des Nations Unies

FORCE DE DEPLOIEMENT PREVENTIF DES NATIONS UNIES


FONCTION :

Etablie le 31 mars 1995 pour remplacer la FORPRONU dans l'ex-République yougoslave de Macédoine. Son mandat est resté, pour l'essentiel, inchangé : elle est chargée de surveiller l'évolution de la situation et de signaler tout événement survenu dans les zones frontalières qui pourrait saper la confiance et la stabilité dans l'ex-République yougoslave de Macédoine et en menacer le territoire. A compter du 1er février 1996, les mandats de l' ONURC, de la FORPRONU et du QG-FPNU ayant pris fin, la FORDEPRENU est devenue une mission indépendante rendant compte directement au Siège de l'Organisation des Nations Unies à New York. Malgré ce nouveau statut, elle a conservé, dans l'ensemble, le même mandat et les mêmes effectifs, répartis de la même façon

En adoptant la résolution 1082 (1996) du 26 novembre 1996, le Conseil de sécurité a prorogé le mandat de la FORDEPRENU pour une période de six mois, jusqu'au 31 mai 1997. Par sa résolution 1110 (1997) du 28 mai 1997, il a de nouveau prorogé la Force pour une période de six mois jusqu'au 30 novembre avec une réduction progressive des effectifs militaires de 300 hommes tous rangs confondus, à partir du 1er octobre.

EMPLACEMENT : ex-République yougoslave de Macédoine

QUARTIER GENERAL : Skopje

DUREE : Depuis mars 1995

REPRESENTANT SPECIAL DU SECRETAIRE GENERAL ET CHEF DE MISSION : M. Henryk J. Sokalksi (Pologne)

COMMANDANT DE LA FORCE : Général de Brigade Bent Sohnemannr (Danemark, en fonction depuis le 3 juin 1997)

OFFICIER DE POLICE : Inspecteur Chef M. Markku Kata (Finlande)

EFFECTIF (au 30 juin 1997) : 1 105 membres du personnel en uniforme, dont 1 048 militaires, 35 observateurs militaires et 22 policiers civils mis à disposition par 27 nations

PAYS FOURNISSANT DES EFFECTIFS (30 juin 1997) : Argentine, Bangladesh, Belgique, Brésil, Canada, Danemark, Égypte, États-Unis d'Amérique, Fédération de Russie, Finlande, Ghana, Indonésie, Irlande, Jordanie, Kenya, Népal, Nouvelle-Zélande, Nigéria, Norvège, Pakistan, Pologne, Portugal, République tchèque, Suède, Suisse, Turquie et Ukraine


Retour à la liste des opérations de maintien de la paix