Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Mandat

UNAVEM III a terminé son mandat, avec succès, le 30 juin 1997. Une nouvelle mission lui succède, la MONUA, établie par la résolution 1118 du 30 juin 1997.

UNAVEM III a été mise en place pour aider le Gouvernement angolais et l'União Nacional para a Independência Total de Angola (UNITA) à rétablir la paix et à réaliser la réconciliation nationale sur la base des Accords de paix pour l'Angola, signés le 31 mai 1991, du Protocole de Lusaka signé le 20 novembre 1994 et des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité.

Le mandat d'UNAVEM III comportait notamment les aspects suivants:

  • fournir bons offices et médiation aux parties angolaises;
  • contrôler et vérifier l'extension de l'administration publique à l'ensemble du pays et le processus de réconciliation nationale;
  • superviser, contrôler et vérifier le dégagement des forces et contrôler le cessez-le-feu;
  • vérifier les informations reçues du gouvernement et de l'UNITA concernant leurs forces et tous les mouvements de troupes;
  • faciliter la création de zones de cantonnement;
  • vérifier le retrait, le cantonnement et la démobilisation des forces de l'UNITA;
  • superviser le rassemblement et le stockage des armes de l'UNITA;
  • vérifier le cantonnement des forces armées angolaises (FAA) et l'achèvement de la mise en place des FAA;
  • vérifier la libre circulation des personnes et des marchandises;
  • vérifier et contrôler la neutralité de la police nationale angolaise, le désarmement des civils, le cantonnement de la police de réaction rapide et les mesures de sécurité prises pour les chefs de l'UNITA;
  • coordonner, faciliter et soutenir les activités humanitaires directement liées au processus de paix, et participer aux activités de déminage;
  • déclarer officiellement que toutes les conditions essentielles pour la tenue du deuxième tour des élections présidentielles ont été réunies;
  • et appuyer, vérifier et contrôler le processus électoral.