La MONUIK a été établie par la résolution 687 (1991) du Conseil de sécurité en date du 9 avril 1991, à la suite du retrait forcé des forces iraquiennes du territoire du Koweït. Le Conseil agissait dans le cadre du Chapitre VII de la Charte des Nations Unies. La MONUIK , initialement établie en tant que mission d´observation non armée, devait surveiller la zone démilitarisée le long de la frontière entre l´Iraq et le Koweït ainsi que la voie navigable du Khor´Abdullah, prévenir les violations de la frontière, et observer tout acte hostile commis à partir du territoire d´un Etat à l´encontre de l´autre. En février 1993, à la suite d´une série d´incidents constatés sur la nouvelle ligne de démarcation entre l´Iraq et le Koweït, le Conseil de sécurité a décidé de renforcer les effectifs de la MONUIK et d´élargir son mandat en la chargeant, outre ses tâches habituelles, de prévenir ou remédier aux violations de la zone démilitarisée et de la frontière récemment démarquée entre l´Iraq et le Koweït.

Le Conseil de sécurité a également décidé, par sa résolution 689 (1991), que les modalités d´exécution de la Mission seraient réexaminées tous les six mois, mais sans exiger à chaque fois une décision formelle quant à son prolongement. Une décision formelle du Conseil ne serait requise que pour la cessation des activités de la MONUIK, ce qui assurait ainsi à la Mission une durée indéfinie, sa dissolution étant assujettie à l´accord des membres permanents du Conseil.

En agissant dans le cadre du Chapitre VII de la Charte, le Conseil de sécurité a clairement indiqué que la communauté internationale serait prête à intervenir de façon décisive au cas où l´Iraq tenterait d´attaquer une nouvelle fois le Koweït. Afin d'appuyer cela, les cinq membres permanents du Conseil de sécurité ont tous accepté, et ce pour la première fois dans une opération de maintien de la paix, de fournir des observateurs militaires.

 
Page principale Page d'acceul de l'ONUCeci n´est pas un document officiel des Nations Unies. Préparé pour Internet par la Section de la paix et de la sécurité du Département de l´information en collaboration avec le Département des opérations de maintien de la paix. (c) Nations Unies 2001