Timor Oriental - MANUTO - Faits et chiffres
  Mission d'appui des Nations Unies au Timor Oriental
MANUTO - Page principale
Historique
Mandat
Faits et chiffres
Documents ONU
Carte (PDF)
 
Emplacement Timor Oriental
Quartier Général Dili
Durée Depuis le 20 mai 2002
Autorisation actuelle
Aux termes de sa résolution 1543 en date du 14 mai 2004, le Conseil de sécurité a décidé de proroger le mandat de la MANUTO jusqu'au 20 mai 2005
Représentant spécial du Secrétaire général et chef de Mission Sukehiro Hasegawa (Japon) (S/2004/418)
Représentant spécial adjoint du secrétaire général Atul Khare (Inde)
Commandant de le Force Lieutenant-Général Khairuddin Mat Yusof (Malaisie)
Chef des observateurs militaires Général de brigade Pedro Rocha Pena Madeira (Portugal)
Chef de la Police civile Commissaire Sandra Peisly (Australia)
Effectifs Maximum autorisé:
5 000 soldats et 120 observateurs militaires; 1 250 agents de police civile

Effectif au 31 juillet 2004:
604 personnel en uniforme, y compris 422 soldats et 43 observateurs militaires;139 agents de police civile; 260 personnel civil international et 585 personnel civil local
Pays fournissant des effectifs militaire

Australie, Bangladesh, Bolivie, Brésil, Danemark, Fédération de Russie, Fidji, Jordanie, Malaisie, Mozambique, Népal, Nouvelle-Zélande, Pakistan, Philippines, Portugal, République slovaque et Suède

Pays fournissant du personnel civil Argentine, Australie, Bangladesh, Bosnie-Herzégovine, Brésil, Chine, Espagne, Etats-Unis d'Amérique, Fédération de Russie, Ghana, Malaisie, Népal, Norvège, Pakistan, Philippines, Portugal, Samoa, Sri Lanka, Suède, Ukraine et Zimbabwe
Pertes en vie humaines 2 observateurs militaires
9 militaires
1 civils locaux
1 civils
13 total
Coût de la mission Méthode de financement:
estimation selon un fonds d'affectation spéciale
Budget approuvé :
Pour la période du 1er juillet 2004 au 31 octobre 2004: 30,48 millions de dollars (montant brut)

Préparé pour Internet par la Section du Site Internet des Nations Unies et la Section de la paix et de la sécurité du Département de l'information en coopération avec le Département des opérations de maintien de la paix.
Nations Unies 2004