Cambodge - APRONUC

Préparé par le Département de l'information des Nations Unies.

Ce texte n'est pas un document officiel Nations Unies.

AUTORITE PROVISOIRE DES NATIONS UNIES AU CAMBODGE


EMPLACEMENT : Cambodge

QUARTIER GENERAL : Phnom Penh

DUREE : Mars 1992 - septembre 1993

EFFECTIF : Environ 22 000 militaires et civils

PERTES EN VIES HUMAINES : 78 (4 observateurs militaires, 41 autres militaires, 14 membres de la police civile, 5 civils recrutés sur le plan international et 14 agents locaux).

COUT DE LA MISSION : 1 620 963 300 dollars (MIPRENUC et APRONUC combinées)

FONCTION : Garantir l'application de l'Accord pour un règlement politique global du conflit du Cambodge, signé à Paris le 23 octobre 1991. Aux termes de l'Accord, le Conseil national suprême (CNS) est "l'organe légitime unique et source de l'autorité au Cambodge; il incarne pendant la période de transition la souveraineté, l'indépendance, et l'unité du Cambodge". Le CNS, composé des quatre parties cambodgiennes, a délégué à l'ONU "tous pouvoirs nécessaires" pour assurer l'application de l'Accord. L'APRONUC était chargée notamment des questions relatives aux droits de l'homme, de l'organisation et de la conduite d'élections générales, libres et équitables, des questions d'ordre militaire, de l'administration civile, du maintien de l'ordre, du rapatriement et de la réinstallation des personnes déplacées et des réfugiés cambodgiens et du relèvement de l'infrastructure de base du pays pendant la période de transition. En devenant opérationnelle le 15 mars 1992, l'APRONUC a absorbé la MIPRENUC, qui avait été créée immédiatement après la signature de l'Accord en octobre 1991. Le mandat de l'APRONUC a pris fin en septembre 1993, avec la promulgation de la Constitution du Royaume du Cambodge et la formation d'un nouveau gouvernement.


Opérations de maintien de la paix
Cartes des opérations de maintien de la paix
Accueil ONU