Croatie - ONURC

Préparé par le Département de l'information des Nations Unies.

Ce texte n'est pas un document officiel des Nations Unies.

OPERATION DES NATIONS UNIES
POUR LE RETABLISSEMENT DE LA CONFIANCE
EN CROATIE


EMPLACEMENT : Croatie

QUARTIER GENERAL : Zagreb

DUREE : De Mars 1995 à janvier 1996

EFFECTIF (en novembre 1995) : 6 581 militaires, 194 observateurs militaires et 296 policiers civils, appuyés par des civils recrutés sur le plan international et des agents locaux.

PERTES EN VIES HUMAINES : 16 militaires

COUT DE LA MISSION : [cf. les Forces de maintien de la paix des Nations Unies]

FONCTION : L'Opération des Nations Unies pour le rétablissement de la confiance en Croatie (ONURC) a été créée le 31 mars 1995 pour remplacer la FORPRONU en Croatie. Les troupes et les observateurs de l'Opération ont été déployés en Slavonie occidentale, en Krajina et en Slavonie orientale, régions qui se trouvaient aux mains des Serbes. Des observateurs ont également été déployés dans la péninsule de Prevlaka.

L'ONURC avait pour mandat : a) d'exercer les fonctions envisagées dans l'Accord de cessez-le-feu du 29 mars 1994; b) de faciliter l'application de l'Accord économique du 2 décembre 1994; c) de faciliter la mise en oeuvre de toutes les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité; d) d'aider à contrôler, en procédant à des observations et en présentant des rapports, les mouvements de personnel militaire, de matériel et de fournitures militaires et d'armes à travers les frontières internationales entre la Croatie et la Bosnie-Herzégovine, ainsi qu'entre la Croatie et la République fédérative de Yougoslavie (Serbie et Monténégro) aux points de passage; e) de faciliter l'acheminement par le territoire de la Croatie de l'assistance humanitaire internationale destinée à la Bosnie-Herzégovine; et f) de surveiller la démilitarisation de la péninsule de Prevlaka.

Il a été décidé que l'ONURC constituait un dispositif transitoire visant à créer les conditions qui faciliteraient un règlement négocié respectant l'intégrité territoriale de la Croatie et garantissant la sécurité et les droits de toutes les communautés vivant en Croatie. Cette dernière ayant repris par la force la Slavonie occidentale et la Krajina en mai et en août 1995, il n'était plus besoin que des contingents des Nations Unies restent stationnés dans ces régions et le retrait des troupes a commencé. Cependant, en Slavonie orientale, dernière région contrôlée par les Serbes, le mandat de l'ONURC est demeuré, pour l'essentiel, inchangé. Le Gouvernement croate et les dirigeants serbes en Croatie ont décidé de rechercher un règlement négocié de la question de la Slavonie orientale. Des pourparlers tenus sous l'égide des Nations Unies ont abouti à la signature, le 12 novembre,de l'Accord fondamental concernant la région de la Slavonie orientale, de la Baranja et du Srem occidental, qui prévoyait la réintégration pacifique de cette région à la Croatie et dans lequel le Conseil de sécurité était prié de mettre en place une administration transitoire chargée de gouverner la région pendant la période de transition. Après la mise en place de cette administration, le mandat de l'ONURC a pris fin le 15 janvier 1996.


Opérations de maintien de la paix
Cartes des opérations de maintien de la paix
Accueil ONU