Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Assistance électorale

Des élections crédibles et transparentes sont l’une des premières étapes clés pour les sociétés sortant d’un conflit aux fins d’établir une paix et une sécurité durables.

L'activité de maintien de la paix de l'ONU appuie les processus électoraux de diverses manières, notamment en assurant la sécurité, en donnant des conseils techniques et en apportant un soutien logistique.

Photo ONU/Staton Winter

A Monrovia, au Libéria, une femme fait son entrée dans l'un des bureaux de vote pour prendre part au second tour de l'élection présidentielle.

Lorsque les parties à un conflit conviennent d’un cessez-le-feu, la tenue d’élections est généralement inscrite dans l’accord de paix et représente une étape majeure dans l’instauration d’un Etat légitime.

Les opérations de maintien de la paix de l'ONU ont souvent pour mandat de jouer un rôle direct dans ce processus crucial.

Au cours des dernières années, l'ONU a fourni un appui technique et logistique décisif dans le cadre d’élections historiques organisées dans un certain nombre de pays, dont la RDC, la Côte d’Ivoire, l’Afghanistan, le Libéria et le Soudan.

Le rôle de maintien de la paix de l'ONU

Au fil des ans, l'ONU a apporté son aide en matière :

  • d'appui technique aux autorités nationales en charge des élections,
  • de suivi et observation des élections,
  • d'organisation et supervision des élections.

En règle générale, l'ONU joue aujourd'hui un rôle de soutien en prêtant assistance à l’administration électorale nationale du pays.

Assistance technique

Les Etats peuvent solliciter une assistance - pour leurs autorités nationales en charge de l’administration des élections. Dans ce domaine, notre action consiste à :

  • assurer la sécurité des citoyens avec du personnel en uniforme, notamment des policiers et militaires de l'ONU,
  • assurer des patrouilles pour veiller à ce que les électeurs puissent exercer leur droit démocratique sans crainte de violences,
  • conseiller sur l'aspect technique de la réforme de la législation électorale et sur l’établissement de procédures garantissant le droit de vote,
  • apporter un appui logistique, par exemple pour la distribution du matériel électoral,
  • informer le public, contribuer à l’éducation des électeurs via tous les canaux de communication disponibles sur le terrain, notamment la radio.

A titre d’exemple, le référendum sur l’indépendance du Sud Soudan s’est déroulé pacifiquement en janvier 2011. Une majorité écrasante de votants (98,83 %) se sont prononcés pour l’indépendance. Les autorités soudanaises ont endossé la responsabilité du processus référendaire. La MINUS a travaillé en parallèle avec le PNUD et le Département des affaires politiques EN de l'ONU pour imprimer et distribuer plus de 10 millions de bulletins de vote et former du personnel dans près de 5000 bureaux électoraux. La MINUS - ainsi qu’un groupe de haut niveau nommé par le Secrétaire général de l’ONU - a soutenu le dialogue avec les principaux acteurs soudanais aux fins de prévenir la reprise de conflits et de bâtir la confiance dans le processus électoral.

Suivi des élections

Si l’observation d’élections par l'ONU n’est plus une pratique très courante, l’Organisation a, dans certaines circonstances exceptionnelles, donné suite aux demandes d’évaluation ou de validation de l’intégrité du processus électoral.

Ainsi, en 2010, il a été demandé au Chef de l'ONUCI de certifier les élections présidentielles.

Organisation et supervision des élections

Dans le passé, il est arrivé que l’ONU assume pleinement l’organisation d’élections dans un de ses États Membres. Les missions de l’ONU ont ainsi joué un rôle crucial au :

Cambodge en 1992-93

L’APRONUC a supervisé la campagne électorale, l’inscription des électeurs et le scrutin qui s’est déroulé en mai 1993. Plus de 4,2 millions de personnes - soit près de 90 % des électeurs inscrits - se sont rendus aux urnes pour élire leur Assemblée constituante. Le Chef de l’APRONUC a déclaré les élections libres et équitables.

En septembre 1993, la Constitution a été proclamée et un nouveau gouvernement, dirigé par deux Premiers ministres, a été mis en place.

Timor-Leste en 2001

L’ATNUTO a organisé des élections en août 2001, deux ans seulement après que les habitants du Timor oriental se soient prononcés en faveur de l’indépendance du pays.

Ces élections avaient pour but de former une Assemblée constituante chargée non seulement d'écrire et d'adopter une nouvelle Constitution mais également de mettre en place un cadre législatif pour de futures élections devant accompagner une transition vers l’indépendance pleine et entière.

Elections récentes qui se sont déroulées avec l'appui des opérations de paix de l'ONU

Cliquez sur la carte ci-dessous EN pour savoir dans quelles parties du monde nous aidons ou avons aidé à la tenue d'élections.


Voir la carte élargie de l'assistance électorale fournie par l'ONU sur le terrain Disponible en inglés

Des partenariats pour assurer des élections pacifiques et crédibles

Le DOMP travaille en partenariat avec d’autres agences de l'ONU afin d’assurer des élections crédibles et transparentes.

La composante électorale d’une mission de maintien de la paix travaille notamment en étroite collaboration avec la Division de l’assistance électorale du DPA.

Le PNUD fournit également une assistance stratégique tout au long du cycle électoral - depuis la conception d'un processus éfficace jusqu’à la résolution des litiges électoraux à l’issue du dépouillement.

Au final, au cours des vingt dernières années, l’ONU a fourni une assistance électorale à plus de 100 pays.