Services d'ombudsman et de médiation des Nations Unies

Bureaux Regionaux d'Ombudsman: Bangkok, Genève, Entebbe, Kinshasa, Nairobi, New York, Santiago, Vienne

Services de l'Ombudsman

Comment l'Ombudsman peut-il m'aider?

Les avantages du recours aux services de l'Ombudsman

  • discuter d'un problème à titre officieux et confidentiel, hors des voies officielles des Nations Unies

  • examiner les divers moyens de résoudre un problème et s'informer des ressources dont dispose le Système

  • accroître les possibilités de traiter le conflit et la confiance dans l'optique d'un règlement équitable

  • recevoir des conseils et des directives sur la façon de présenter le problème ou l'inquiétude ressentie

  • rechercher les moyens d'exposer le problème sans risque de représailles

Actions pouvant être menées avec l'assistance d'un ombudsman

Évaluation des options

L'Ombudsman écoute attentivement les détails du différend dont il est saisi par un employé et aide à définir un ensemble de moyens d'y répondre.

Formulation de recommendations

L'Ombudsman peut donner son avis et recommander des changements ou des options pour régler un différend à d'autres intéressés au sein de l'Organisation avec l'autorisation expresse du demandeur, en tant que tierce partie neutre.

Informations/orientation

L'Ombudsman peut aussi aider les demandeurs à résoudre leurs griefs en leur offrant des conseils, des précisions sur les procédures à suivre ou toute information pertinente. Il/elle peut donner des renseignements sur la façon de traiter un différend par les moyens officiels en dirigeant le demandeur vers les mécanismes internes établis.

Suivi personnalisé des conflits

Le suivi personnalisé peut aider à renforcer l'aptitude et la confiance du demandeur face à un litige particulier, prévenir ou limiter les conflits et, d'une façon générale, gérer un conflit dans son contexte. Grâce à ces conseils et cet accompagnement, l'employé peut étudier les options dont il dispose et chercher à intégrer ses buts et objectifs à ceux de l'Organisation.

Enquête informelle

Sans procéder à une enquête en bonne et due forme, l'Ombudsman recherche souvent à titre informel les faits qui sont à l'origine du litige, ce qui, avec l'accord du demandeur, peut nécessiter un contact avec le service des ressources humaines, les supérieurs hiérarchiques ou d'autres hauts responsables.

Diplomatie de la navette

L'Ombudsman peut également recourir à la diplomatie de la navette entre le demandeur et un collègue ou la direction. Dans cet exercice, il/elle reste neutre et respecte la confidentialité demandée. Les « navettes » de l'Ombudsman se poursuivent jusqu'à ce que les parties soient prêtes à se parler face à face ou jusqu'à ce qu'elles aient trouvé un terrain d'entente qui leur permette de parvenir à une solution acceptable.

Médiation

Si le cas est susceptible de se régler par médiation, l'Ombudsman peut la recommander. La médiation est volontaire et nécessite le consentement des deux parties.

Exposés et formation

Les ombudsmans peuvent présenter des exposés à des réunions du personnel, des journées d'orientation, des séances d'information, stages et conférences. Pour solliciter un exposé, prière de s'adresser au Service.

Système d'alerte rapide

Les ombudsmans sont aussi des catalyseurs du changement et ont pour part très importante de leur rôle de définir les dysfonctionnements systémiques au sein de l'organisation et de recommander les changements à apporter à ses politiques et pratiques pour y remédier.

Pour plus de renseignements sur l'impact de l'Ombudsman des Nations Unies, consulter notamment : « Mesures prises pour résoudre sept problèmes systémiques relatifs aux ressources humaines soulevées dans le contexte de la réforme de l'administration interne de la justice » [A/63/132] .