Services d'ombudsman et de médiation des Nations Unies

Bureaux Regionaux d'Ombudsman: Bangkok, Genève, Entebbe, Kinshasa, Nairobi, New York, Santiago, Vienne

Faire des commentaires - de manière positive !

Aider les autres à se développer. 

Travailler en équipe peut se révéler parfois difficile : Différents styles de travail, opinions et personnalités peuvent rendre cette expérience très enrichissante ou très frustrante.  Bien que les différences puissent enrichir le travail d'équipe, elles peuvent aussi générer des tensions.  Si elles ne sont pas canalisées par une communication constructive et respectueuse, les différences peuvent conduire à des conflits et faire du travail d'équipe un exercice véritablement difficile.

Faire des commentaires de manière constructive est une compétence qui peut être apprise.  Les commentaires ne doivent rabaisser l'autre mais plutôt l'encourager à développer des moyens de corriger la situation.  Ainsi, les étapes suivantes peuvent se révéler utiles :

1.  Réfléchissez

Demandez-vous: Pourquoi faites-vous des commentaires ?  Qu'est-ce qui vous motive ?  Est-ce approprié à la situation et cela va-t-il vous aider à changer un comportement spécifique ?  Faites-vous part d'une critique par esprit de compétition ou par frustration momentanée ?  Si c'est par frustration momentanée, songez : Devez-vous vraiment aborder le sujet ?

2. Convenez d'un moment opportun

Trouvez un moment opportun où votre homologue n'est pas distrait par des exigences professionnelles quotidiennes et est réceptif aux commentaires.  Demandez-lui si vous pourriez avoir une conversation confidentielle pour partager des commentaires.  Si vous le jugez nécessaire, sortez et retrouvez-vous dans un environnement plus calme.

3. Décrivez et expliquez

Dites à la personne ce que vous avez observé.  Décrivez un comportement ou une action dans une situation donnée.  Soyez spécifique et franc mais sincère et respectueux.  Ne faites pas de suppositions sur le contenu ou le caractère de la personne.

Expliquez l'impact direct que le comportement ou l'action de l'autre personne a eu sur vous ou le travail de l'équipe.  Soyez spécifique et décrivez vos pensées et sentiments.  Utilisez le pronom "je" et non pas "vous", cela évitera que la conversation ne se transforme en un jeu de ping-pong d'accusations mutuelles.

4. Faites une pause

Donnez à l'autre personne le temps de penser à ce que vous avez dit, de poser des questions et d'expliquer.  Soyez prêt à également recevoir des commentaires.  Dans l'idéal, votre initiative conduira à un dialogue d'apprentissage et de compréhension mutuels.

5. Incluez

Plutôt que de suggérer votre propre solution, impliquez l'autre partie pour trouver des moyens mutuellement acceptés en vue d'améliorer la situation.  Ne vous attendez pas à ce que la conversation change la personne mais utilisez-la plutôt pour commencer une discussion continue et pour donner le ton à une relation de travail orientée vers l'avenir et constructive.