Services d'ombudsman et de médiation des Nations Unies

Bureaux Regionaux d'Ombudsman: Bangkok, Genève, Entebbe, Kinshasa, Nairobi, New York, Santiago, Vienne

Gérer la critique - de manière constructive

Vous estimez avoir été critiqué ? Respirez !

La plupart d'entre nous avons déjà été dans une situation similaire : un superviseur ou un collègue vient dans votre bureau et vous dit de manière irrespectueuse que le projet que vous venez de terminer n'a pas été bien géré.  Instinctivement, vous vous défendez voire vous réagissez agressivement.  Une remarque en entraine une autre et rapidement la situation devient incontrôlable.

Posez-vous un instant : Quelle est votre première réaction dans cette situation vulnérable ?  Vous vous sentez attaqué ?  Votre réponse commence par "Oui, mais..." ?  Vous reportez la faute sur un collègue ou vous réagissez ?  Vous prenez la critique de manière personnelle ou vous vous sentez offensé ?  Vous l'ignorez, l'écartez ou la bloquez ?

Bien que nous réagissions souvent naturellement de cette manière à la critique, vous avez aussi l'opportunité de faire face à ces situations de manière plus consciente.  Il n'existe pas de recettes faciles pour appréhender ces situations conflictuelles délicates mais les conseils suivants peuvent vous aider à les transformer en une opportunité de développement personnel :

1. Respirez

Faites une pause et réfléchissez : Qu'est-ce que étiez sur le point de dire ou de faire ?  Songez à votre réponse instinctive et résistez !
Ne faites pas cas du ton de votre interlocuteur ; vous n'êtes responsable que de la dignité de votre réaction et comportement, non pas de la mauvaise conduite de l'autre personne.

2. Admettez

Plutôt que de vous laisser aller à votre réaction initiale, reconnaissez que l'autre personne a pris le temps et fait l'effort de vous donner son avis.  Surtout si la personne n'a pas de bonnes intentions, le fait de simplement la remercier peut déjà la désarmer.  Des phrases défensives ou la contre-attaque ne vont pas aider mais plutôt ajouter du stress à la situation.  Au lieu de cela, montrez-vous prêt à écouter.  Rappelez-vous que le fait d'écouter l'avis de quelqu'un ne signifie pas être d'accord avec cette personne.

3. Interrogez

Tentez de poser des questions spécifiques sur le sujet en commençant par "quand, où, comment, etc."  Cela va transformer la critique personnelle en une critique spécifique et prouver que vous avez entendu votre interlocuteur.  Posez des


questions sur la critique en portant votre attention sur un comportement particulier ou le projet concret plutôt que sur votre personne.

4. Ajoutez

Demandez si vous pouvez ajouter votre perspective sur le sujet.  Communiquez clairement ce que vous pensez, signalez ce sur quoi vous êtes d'accord et excusez-vous, si vous jugez que c'est approprié.  Aussi, clarifiez les points sur lesquels vous n'êtes pas d'accord. Expliquez votre point de vue et restez concentré sur le sujet.

5. Trouvez des solutions

Demandez à l'autre personne ce que pouvez faire la prochaine fois pour mieux aborder cette question et montrez votre désir de trouver une solution.  Dans tous les cas, passez à autre chose, restez concentré sur l'avenir et portez votre attention sur des actions spécifiques dans le futur.