ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Multimédia des Nations Unies

Le bilan de l'année 2007

2007Conférence sur les changements climatiquesM. Ban Ki-moonVictimes d'inondationsAttentat contre les bureaux de l'ONU à AlgerManifestation de femmes du DarfourIncendies Directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique, M. Mohamed ElBaradei Soins apportés à un enfant M. Arnold Schwarzenegger, Gouverneur de l’État de Californie Des Casques bleus Prix Nobel de la paix 2007 décerné au Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat et à l’Américain Al Gore

Vidéo (déc. 2007, 14 min. 55 sec.)

00:00 — Introduction

2007... une année d’incendies — ainsi qu’une année de glace fondante. L’année où le monde a reconnu que l’homme est responsable des changements climatiques, la plus grande menace pour l’avenir de notre planète. Des millions de personnes ont fuit leurs foyers . à cause des inondations, des cyclones et autres désastres climatiques . à cause des troubles au Darfour . ou encore à cause de la violence continue en Irak.

00:26 — Nouveau Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon

Malgré tous ces défis, 2007 a été le début d’une nouvelle ère aux Nations Unies lorsque Ban Ki-moon en est devenu le Secrétaire général. Sa priorité : les changements climatiques.

00:37 — Priorité : la lutte contre les changements climatiques

Ban Ki-moon est le premier Secrétaire général à avoir visité l’Antarctique et à avoir vu les icebergs fondre devant ses yeux. En Antarctique, la température augmente 7 fois plus rapidement que la moyenne mondiale.

Ban Ki-moon : « Je voudrais envoyer un message fort à la communauté mondiale. Mon message est qu’il faut agir immédiatement. »

01:01 — Une autre priorité : la paix au Soudan

Ban Ki-moon : « Je suis ici pour vous donner un message d’espoir, de paix, de sécurité et d’eau. »

Le Darfour est l’une des plus grandes urgences humanitaires de notre époque. Deux millions de personnes sont déplacées et quatre millions ont besoin d’aide alimentaire dans un conflit continu entre les rebelles et le gouvernement soudanais — un conflit exacerbé par la sécheresse et une extrême pénurie d’eau.

01:35 — Mission hybride de l’ONU et de l’Union africaine au Darfour

En juillet, le Conseil de sécurité a accepté d’établir le champ d’opération le plus grand et le plus complexe que l’ONU ait jamais entrepris : une mission hybride de l’ONU et de l’Union africaine qui inclue 26.000 gardiens de la paix et une police civile.

Ban Ki-moon : « Je veux construire la fondation d’une paix durable et de sécurité. Mon but est de retenir les progrès que nous avons déjà fait. »

02:02 — Juba

Afin de construire une paix durable, l’ONU œuvre aussi pour apporter une solution politique au conflit. Les groupes rebelles se sont réunis à Juba pour définir une position unie en anticipant les pourparlers de paix avec le gouvernement.

02:14 — Pourparlers de paix de Syrte

Et le processus de paix pour le Darfour a continué en Lybie avec la participation du gouvernement soudanais, des représentants des mouvements rebelles et de la société civile avec l’aide des médiateurs de l’ONU et de l’Union africaine.

Les dirigeants de la médiation ont aussi rencontré les rebelles qui ne pouvaient se rendre aux pourparlers de paix afin de les encourager à faire partie du processus.

02:35 — Irak

L’irak est une autre crise humanitaire en cours. Plus de quatre millions d’Irakiens ont été déracinés. Ils ont fuit leur pays en pesant lourdement sur les économies fragiles de la région, ou bien encore ils sont allés dans des régions bien plus sûres en Irak. Beaucoup se sont senti piégés par les frontières fermées et le manque d’argent.

Certains Irakiens sont lentement retournés chez eux pour y trouver un pays détruit. La sécurité s’est améliorée mais elle continue d’y être imprévisible. Ça prendra du temps avant que l’infrastructure ne puisse être reconstruite.

Les gens de la Cité Sadr n’ont de l’eau que lorsqu’un camion en apporte — et ce aussi souvent que la sécurité le permet.

Vieil homme : « Notre problème, c’est l’eau. C’est ce qu’il y a de plus important pour nous. Si ce n’était pas pour l’UNICEF, nous serions en train de mourir de soif. »

03:27 — Vaccination contre la polio

L’UNICEF a commencé une campagne de porte-à-porte pour immuniser tous les enfants contre la polio. 20,000 médecins vaccinateurs itinérants ont pu rendre visite à des enfants dans le pays entier, dans les villes, les zones de conflit et les camps de réfugiés. Le Conseil de sécurité a décidé d’augmenter l’aide de l’ONU à la population irakienne.

03:47 — Attentats contre les bureaux de l'ONU

La famille de l’ONU porte encore le deuil des collègues qui ont été tués il y a 4 ans lors de l’attentat à la bombe contre le siège de l’ONU à Baghdad. Malheureusement, l’ONU a encore été la cible cette année — cette fois à Alger où un suicide à la bombe a attaqué les bureaux du Programme des Nations Unies pour le développement, et les bureaux du Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés.

04:10 — Combats dans la Bande de Gaza et Quartet du Moyen Orient

Pendant ce temps, les combats ont continué dans la Bande de Gaza. Le Quartet du Moyen Orient a reçu avec plaisir l’engagement des dirigeants israéliens et palestiniens pour le lancement bilatéral de négociations qui adresseront tous les problèmes imposés à la réalisation du processus de paix entre Israel et la Palestine.

04:27 — Liban

Au Liban, près d’un million d’engins non-explosés comme les bombes à fragmentation demeurent un héritage meurtrier de la guerre civile de l’an dernier. l’ONU enseigne aux enfants à éviter les bombes et les aide à surpasser leur traumatisme. Durant la plus grande opération maritime de l’ONU , seize vaisseaux patrouillent la côte Libanaise pour empêcher la contrebande des armes.

Afin de ramener ce pays fragile sur le chemin de la réconciliation, un tribunal international a œuvré pour que les assassins de Rafik Hariri puissent être jugés.

Serge Brammertz, enquêteur de l’ONU  : « Les auteurs avaient - et ont toujours probablement encore — les capacités opérationnelles disponibles à Beirut. »

05:13 — Iran

Le programme nucléaire de l’Iran a continué d’être une source de débats passionnés. Mahmoud Ahmadinejad a défendu le droit de son pays à utiliser une source d’énergie propre dans les limites du traité de non-prolifération de l’ONU — mais la communauté internationale est restée sceptique et a imposé des sanctions à l’Iran.

Mohamad El-Baradei, directeur de l’AIEA, l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique : « On ne demande pas à l’Iran d’abandonner ses droits, mais tout simplement de suspendre ses activités d’enrichissement de l’uranium pour faire preuve de bonne volonté. »

05:48 — Péninsule coréenne

En juillet, l’AIEA a surveillé la fermeture du programme de la bombe atomique en Corée du Nord après des années d’efforts diplomatiques intenses.

Lorsque les dirigeants des deux Corées se sont rencontrés pour la première fois en vingt ans, un petit pas pour traverser la frontière est devenu une étape importante vers la réconciliation. Peu de temps après, l’Assemblée g énérale a adopté une résolution pour encourager la paix, la sécurité et l’unification sur la péninsule coréenne.

Choe Su Hon, Vice Ministre des Affaires Étrangères de la Corée du Nord : « Il n’y a rien de plus urgent ni de plus important pour notre nation qui a vécu la souffrance de la division territoriale depuis plus d’un demi siècle. »

06:32 — Afghanistan

En Afghanistan, la violence a augmenté de 30% l’an dernier en compromettant les progrès récents qui avaient été effectués dans les domaines de la santé publique et de l’éducation. Certaines écoles pour filles ont même eu besoin d’être protégées des attaques du Taliban. La MANUA, la Mission d’Aide de l’ONU en Afghanistan, a maintenu ses efforts pour aider les gens à reconstruire leur pays dévasté. Le Bureau des Nations Unies pour le contrôle des drogues et la prévention du crime intensifie ses efforts pour lutter contre le commerce de l’opium florissant.

Tom Koenigs, représentant spécial de l’ONU  : « Les dangers posés par la récolte record de pavot dépassent la société et les questions de santé car elle a encouragé une alliance facile entre les insurgés et les seigneurs de la drogue. »

07:14 — Myanmar

Au Myanmar, la Révolution Safran contre un régime militaire qui dure depuis 45 ans et une pauvreté de plus en plus profonde. Les manifestations pacifiques des moines bouddhistes ont été brutalement réprimées par l’armée. Craignant une augmentation de l’instabilité dans la région, le Secrétaire g énéral a envoyé Ibrahim Gambari comme envoyé spécial au Myanmar.

Ibrahim Gambari, envoyé spécial au Myanmar : « De plus, le gouvernement m’a assuré que d’autres détenus seront libérés et qu’il n’y aura plus d’arrestations. »

07:40 — Kosovo

En avril, le Conseil de sécurité a entrepris un voyage d’études dans les Balkans. L’avenir du Kosovo y est toujours précaire car les différentes factions n’ont pu conclure un accord pour l’autonomie de cette province gérée par l’ONU.

07:51 — Troupes de maintien de la paix

2007 a été une année record pour les efforts de maintien de la paix de l’ONU. Plus de 100.000 soldats et policiers ont servi dans 17 missions. Près de cent hommes et femmes ont même fait le sacrifice ultime pour la paix.

08:10 — Haïti

En Haïti, la mission de stabilisation de l’ONU a aidé à démanteler les factions armées et à renforcer l’autorité de la loi. L’inflation a été réduite de 10% et les zones interdites ont disparu.

08:23 — Libéria

Au Libéria, une unité de force de police entièrement féminine venue de l’Inde se concentre sur la prévention de la violence contre les femmes.

Seema Dhundia, Commandant de la force de l’Inde : « L’entraînement a été ardu et dur. Mes filles sont donc préparées mentalement, émotionnellement et physiquement. »

Après 14 ans de guerre, le Libéria avance vers la paix sur un chemin cahoteux. Le taux de chômage s’élève à 85% et les trois quarts de la population vivent en dessous du niveau de pauvreté. 50.000 ouvriers locaux et anciens combattants réparent maintenant l’infrastructure routière endommagée.

08:58 — République du Congo

Au Congo, la Mission des Nations Unies en République du Congo a entraîné l’armée nationale dans le but de leur inculquer les notions de professionalisme et de reconnaissance des droits de l’Homme.

La paix reste encore très fragile au Congo. Plus de 100,000 personnes ont fuit la violence récente de la province de Kivu. Beaucoup ne peuvent être joints par les secouristes, et ceux qui ont de la chance trouvent de l’aide dans des camps de fortune. Même une famille de gorilles de montagnes — une espèce menacée de disparition — s’est retrouvée entre deux feux et a été tuée.

09:33 — Somalie

À la suite de 25 ans de conflits en Somalie, les conditions de vie empirent. Des milliers de Somaliens désespérés essaient de traverser la mer pour se rendre au Yémen — et des centaines de gens meurent durant ce voyage. Cette plage du Yemen est devenue un cimetière de fortune.

09:53 — Catastrophes naturelles

En 2007, les catastrophes naturelles ont été plus dévastatrices que les guerres. 20 millions de « réfugiés climatiques » ont fuit les inondations en Inde et au Bangladesh, et l’Afrique a connu les pires inondations de ces 30 dernières années. Des cultures alimentaires vitales ont été détruites et des milliers de personnes ont dû dépendre de l’aide alimentaire. Des variations climatiques extrêmes se sont produites dans chaque continent.

10:17 — Conseil de sécurité et changements climatiques

Pour la toute première fois, le Conseil de sécurité a placé les changements climatiques sur son calendrier.

Abdullah Shahid, Ministre des Affaires Étrangères des Maldives : « Une augmentation d’environ 2 mètres du niveau de la mer suffirait à submerger virtuellement cette nation entière de petites îles dont la plupart ne dépasse à peine de 2 mètres le niveau de la mer. Ce serait la mort de notre nation. »

10:48 — Groupe intergouvernemental sur l'évolution du climat

Les changements climatiques sont liés aux activités humaines, comme le rapportent les 2.000 experts scientifiques du Groupe intergouvernemental sur l'évolution du climat. Les gaz de serre font augmenter la température, tout particulièrement en Antarctique où la glace fond plus vite que jamais. Le niveau de la mer augmentera de même et les ours polaires sont en danger de disparition.

11:13 — Réunion de haut niveau du Secrétaire général de l'ONU sur les changements climatiques

160 dirigeants du monde se sont réunis à New York pour la plus grande réunion mondiale sur les changements climatiques afin d’écouter ce message d’alarme.

Arnold Schwarzenegger, Gouverneur de la Californie : « Les nations riches et les nations pauvres ont des responsabilités différentes — mais une responsabilité que nous avons tous est celle de l’action. Action-Action-Action! »

11:35 — Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques

Le Protocole de Kyoto favorise la réduction des émissions, et il va expirer en l’an 2012. Avant la fin de l’année, les dirigeants du monde se sont encore réunis à Bali pour déterminer un calendrier afin de formuler un accord complémentaire. Si l’action commence immédiatement, l’avance des changements climatiques peut encore être renversée.

À Bali, les délégués ont donné l’exemple en faisant de la bicyclette plutôt que de voyager en voiture — les moyens de transport et les sources d’énergie d’alternance sont des éléments fondamentaux pour la réduction des émissions de carbone.

Rajendra Pachauri, Président du Groupe intergouvernemental sur l'évolution du climat : « Les investissements en infrastructure énergétique doivent se faire d’une manière qui va respecter les conditions climatiques parce que ces investissements serviront la société pour très longtemps. »

12:18 — Développement durable

Le développement durable prend de l’importance dans beaucoup de pays : 400 milliards de sacs en plastique polluent le globe, comme à Ouagadougou au Burkina Faso. Des agences de l’ONU ont aidé les femmes à y ouvrir une usine de recyclage des sacs en plastique en matière première, et elles fabriquent des règles avec le nouveau plastique.

12:39 — Paludisme

Les changements climatiques touchent aussi la santé. En Sierra Leone, les moustiques sont partout et le paludisme se propage encore plus que d’habitude. La petite Rachel lutte pour survivre en Sierra Leone. Les agences de l’ONU investissent énormément dans la prévention — depuis la distribution de moustiquaires traitées aux insecticides à l’étude de plantes médicinales autochtones qui pourraient offrir un nouveau remède — en espérant arriver à sauver Rachel et les autres enfants vulnérables en temps voulu.

13:10 — Objectifs du Millénaire pour le développement

La réduction de la mortalité infantile est l’un des objectifs du Millénaire pour le développement, et 2007 a marqué le point crucial de la mi-temps en arrivant au but pour réduire de moitié la pauvreté d’ici l’an 2015.

Beaucoup de pays avancent bien : en Mongolie, des écoles itinérantes améliorent l’accès à l’éducation, même dans les régions les plus isolées. En Asie, l’inscription à l’école primaire a augmenté de 22%.

Un autre but est celui de l’hygiène publique. 2 milliards 600 millions de personnes au monde n’ont pas de toilettes. En Inde, durant un sommet sur l’hygiène publique, les nations ont promis d’en offrir au moins la moitié d’ici l’an 2015.

13:53 — L'Afrique et les objectifs du Millénaire pour le développement

Au même moment, l’Afrique reste en retard sur la plupart des objectifs du Millénaire pour le développement. Certains pays Africains rattrapent leur retard avec des taux de croissance économique qui montent à 5% ou plus. Les téléphones portables sont devenus moins chers ce qui aide les gens à communiquer et à faire des affaires. La recharge des batteries de téléphone est aussi devenue plus facile. Grâce à de nouveaux projets, 250 millions d’Africains ont pu avoir l’électricité.

14:18 — Prix Nobel de la paix

2007 s’est terminé sur une bonne note. Le Groupe intergouvernemental sur l'évolution du climat de l’ONU et Al Gore ont reçu le Prix Nobel de la paix pour leurs travaux qui ont placé les changements climatiques sur le calendrier mondial.

14:33 — Conclusion

Ban Ki-Moon  : « Nous sommes destinés à partager la surveillance de la planète Terre et l’avenir est entre nos mains. Nous devons nous assurer ensemble que nos petits-enfants n’auront pas à demander pourquoi nous n’avons pas fait ce qu’il fallait et pourquoi ils doivent en subir les conséquences. »