ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Les Maldives menacées par les changements climatiques

Script

NARRATION: 1. L'un des plus grands désastres naturels de l'histoire récente a balayé l'Océan indien en 2004 et 200.000 personnes y ont perdu la vie ou ont disparu. (10.8”) GAYOOM (en dhivehi): « Je n'ai jamais eu aussi peur de ma vie. Je suis sûr que les vagues sont montées jusqu'à 7 mètres de haut avant de s'écraser. » (7.6”)

NARRATION: 2. Le tsunami dévastateur a forc¬é Abdul Gayoom - qui a maintenant 81 ans – à partir de l'île où il a passé toute sa vie. (7”)

3. Situées au large des côtes de l'Inde, les Maldives sont un archipel constitué de près de 1.200 îles de corail à basse altitude. (7”)

4. L'altitude moyenne n'est que de deux mètres au-dessus du niveau de la mer et l'avenir de cette petite nation est menacé d'être englouti par l'eau qui monte si le réchauffement climatique n'arrête pas de progresser et si le niveau de la mer continue de monter. (12.7”)

5. Afin de relever ce défi, le gouvernement prend des mesures pour protéger sa population. (5.1”)

6. Les plages de corail, les lagons bleus crystal, les coraux et les poissons tropicaux ont donné une réputation aux Maldives qui ont attiré des visiteurs du monde entier – ce qui a généré des milliards de dollars touristiques. (11”)

7. Le gouvernement a construit dans Male, la capitale, un mur massif contre la mer fait de tétrapodes en ciment qui entoure l'île. Ce projet onéreux a été lancé en 1987 et sa construction a duré 14 ans à un coût de près de 60 millions de dollars américains donnés par le gouvernement japonais. Ce mur a aidé à réduire la vulnérabilité de la ville en cas de tsunami. (21.6”)

8. Mais Male - une île si petite qu'on peut en faire le tour à pied en une demi-heure - a une population de 110.000 habitants qui représente un tiers de la population nationale. (9.8”)

9. Le reste des habitants de ces îles sont des pêcheurs qui vivent sur deux cents autres îles dispersées dans l'immensité de l'océan où il y a beaucoup de poisson. (6.8”)

10. Les houles et les inondations sont une menace constante. Le tsunami qui a détruit Kandholhudoo - l'île de Gayoom - a brusquement rappelé son état de vulnérabilité. (10.3”)

11. Kandholhudhoo n'est qu'une petite bande de terre qui flotte dans l'océan mais c'était autrefois un village prospère de pêcheurs avec une population d'environ 4.000 habitants. (7.3”)

12. C'est maintenant une ville fantôme dont la plupart des constructions sont en ruine et où l'eau de source a été contaminée par l'eau salée. Elle est devenue inhabitable. (8.1”)

13. En 2005, on a essayé de reloger toute la communauté dans l'île déserte de Dhuvaafaru qui est protégée par un grand récif et dont la superficie est à peu près dix fois plus grande que celle de Kandholhudhoo. (13.7”)

14. Après trois ans et près de 35 millions de dollars américains donnés par des groupes d'aide internationaux, le gouvernement a construit Dhuvaafaru à partir de rien. (9.1”)

15. La famille de Gayoom a emménagé dans son nouveau foyer en 2009 après être restée dans des logis temporaires sur d'autres îles. (7.5”)

GAYOOM (en dhivehi): « Voici le réfrigérateur de ma cuisine. Les chambres sont plus grandes et plus aérées. Je suis très content. » (10.2”)

SHAIG (en anglais): « Ceci est évidemment la plus grande opération de relogement entreprise par les Maldives. » (4”)

NARRATION: 16. Le Dr. Ahmed Shaig est le coauteur du rapport du Programme des Nations Unies pour le développement, sur l'Adaptation au changement climatique. (5.2”)

LE Dr. SHAIG (en anglais): « Beaucoup d'îles ont en fait demandé au gouvernement de reloger la population à la suite de l'exemple de Dhuvaafaru et de certaines autres îles. » (8.2”)

NARRATION: 17. Mais le relogement des gens dans des îles plus sûres présente plusieurs défis, comme l'explique le Dr. Mohammed Waheed Hassan, Vice-pré¬sident des Maldives. (7.1”)

LE Dr. WAHEED (en anglais): « Le problème du développement d'une grande île est qu'il faut y investir plus d'argent dans l'infrastructure. Elles coûtent toutes très cher. » (8.3”)

NARRATION: 18. Et aucune de ces îles ne peut échapper aux effets du changement climatique. (2.7”)

LE Dr. WAHEED (en anglais): « Aucune île ne sera jamais vraiment complètement sûre tant que nous n'aurons pas fait de progrès dans les négociations sur le changement climatique. » (10.5”)

NARRATION: 19. Les habitants des Maldives ont survécu 3.000 ans sur ces îles. Mais pourront-ils survivre le 21ème siècle? (6.9”)

GAYOOM (en dhivehi): « J'espère que le désastre de Kandholhudhoo ne se répétera pas à Dhuvaafaru ... » (4.1”)

LE Dr. WAHEED (en anglais): « Nous ne sommes pas en train de faire nos valises pour partir. Notre histoire est longue. Nous voulons rester sur ces îles et y vivre aussi longtemps que possible. » (8.9”)

NARRATION: 20. Ce reportage a été préparé par Patricia Chan pour les Nations Unies. (4”)