ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Multimédia des Nations Unies

Femmes

Le destin d'un enfant

Casque bleu avec des enfants

8 avril 2014 —

Laissés orphelins, blessés, kidnappés, torturés, leurs droits bafoués, les enfants sont des victimes innocentes des conflits. Quand les gouvernements des pays déchirés par la guerre ne peuvent pas les défendre, les Nations Unies interviennent. Centrale à la paix et de la sécurité internationales, la protection de l'enfance fait partie, depuis 1999, des mandats de toutes les opérations de maintien de la paix. Sur le terrain, les Conseillers pour la protection de l'enfance servent de coordinateurs pour la question; mais chaque Casque bleu déployé est individuellement responsable de cette partie du mandat de la Mission car « le destin d'un enfant est entre vos mains ». Crédit : film produit par le DOMP en collaboration avec la Section des services Web du DPI

À l'occasion de la Journée internationale de la femme...

Portrait d'une jeune Népalaise

6 mars 2014 —

Célébrée chaque année le 8 mars, la Journée internationale de la femme 2014 s'intéresse à « L'égalité pour les femmes, c'est le progrès pour toutes et tous ». Cette vidéo a été réalisée par le Centre régional des Nations Unies à Bruxelles en partenariat avec la Fondation Good Planet et s'intègre dans la série 7 milliards d'autres, un projet coparrainé par Yann Arthus-Bertrand.

Inspiration de Lakshmi Puri

Lakshmi Puri

6 mars 2014 —

Lakshmi Puri, Secrétaire général adjointe de l'ONU et Directrice exécutive adjointe d'ONU-Femmes raconte à Eve (17 ans), Mia (11 ans), Julia (11 ans) et Tomris (10 ans), élèves au lycée pour filles de Blackheath (Londres, Royaume-Uni) qui était une source d’inspiration quand elle était au lycée et pourquoi.

Les années de lycée de Leïla Zerrougui en Algérie

Leïla Zerrougui

6 mars 2014 —

Leïla Zerrougui, Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour les enfants et les conflits armés parle de ses années de lycée en Algérie à Esther (11 ans), Kate (14 ans), Sam (14 ans) et Ella (14 ans), élèves au lycée pour filles de Blackheath (Londres, au Royaume-Uni).

Ma nouvelle vie : l'éducation primaire pour tous

Puja, jeune écolière indienne

4 mars 2014 —

Dans l'État rural du Rajasthan, situé au nord de l'Inde, les filles restent traditionnellement chez elles et sont parfois proposées très jeunes en mariage. Cependant, les mentalités commencent à évoluer. Pour la première fois de sa vie, Puja va à l'école ; elle y apprend à lire et à écrire tout en se divertissant. Ce changement formidable, elle le doit au programme Sarva Shksha Abiyhan, qui s'emploie à scolariser les filles dans les zones rurales. Ces jeunes filles qui n'ont jamais fréquenté l'école ou l'ont quittée prématurément ont désormais droit à une deuxième chance.

Des bidonvilles aux cocktails mondains, itinéraire de bijoux africains

Une jeune entrepreneuse inspecte les bijoux créés par des artistes locaux

26 février 2014 —

Des articles de bijouterie tendance réalisés dans des bidonvilles africains sont vendus à l'international : une start-up kenyane tire profit de la technologie mobile pour mettre en contact artisans locaux et marchés internationaux. Fondée et gérée par des femmes, cette société vend sur Internet des articles de mode très prisés.

Devenir parent trop jeune

Une très jeune mère et son enfant

16 janvier 2014 —

Avec peu de perspectives d’études et sous le poids de pratiques culturelles, il est courant que les adolescents de certains villages isolés du sud de la République démocratique populaire lao se marient et élèvent des enfants dès leur plus jeune âge. Avec le soutien du Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP), le gouvernement laotien sensibilise les communautés quant aux effets nocifs de cette tradition et encourage la poursuite d’une scolarité.

Des points d'eau pratiques facilitant la scolarité des filles

Des petites filles et des adolescentes dans leur village

16 janvier 2014 —

Grâce au soutien de l’UNICEF et de l’Union européenne, plus de 100 points d’eau ont été construits dans la région du Machakel, en Éthiopie. Désormais les jeunes filles n’ont plus besoin de faire des kilomètres pour rapporter de l’eau à leurs familles, pouvant consacrer ainsi leur temps à étudier en allant à l’école.

Une mère en quête de sécurité - cette fois au Tchad

Une mère réfugiée au Tchad

2 janvier 2014 —

Les combats en République centrafricaine forcent une mère et ses enfants en quête de sécurité à s'enfuir une nouvelle fois - cette fois au Tchad.

Aider les mères des régions rurales dans la lutte pour éliminer le VIH / SIDA

Agent de santé communautaire

18 décembre 2013 —

Les agents de santé communautaires en Côte d'Ivoire jouent un rôle essentiel dans la prévention des nouvelles infections à VIH chez les enfants - et le maintien de leurs mères en bonne santé.

Atteindre les femmes pour éviter toute nouvelle infection au VIH

Des femmes enceintes dans une salle d'attente

17 décembre 2013 —

Grâce à l'Option B +, les femmes enceintes séropositives au VIH en République démocratique du Congo obtiennent des soins et un soutien, ainsi qu'un traitement simple pour aider à prévenir la transmission du virus à leurs bébés.

Résultats par pays des travaux de la Banque mondiale pour les femmes

Femme rurale en République démocratique populaire lao

17 décembre 2013 —

L'Association internationale de développement (IDA), le fonds de la Banque mondiale pour les plus pauvres, œuvre pour l'égalité des sexes dans de nombreux pays du monde. Les obstacles à l'émancipation des femmes ne manquent pas, mais le travail de l'IDA porte ses fruits. Entre 2003 et 2013, par exemple, plus de 195 millions de femmes enceintes dans les pays IDA ont bénéficié de soins prénatals dispensés par un professionnel de la santé, et entre 2000 et 2010, la proportion de filles fréquentant l'école primaire dans les pays IDA est passée de 91 à 96 pour 100 garçons.

Résultats par pays des travaux de la Banque mondiale pour mettre fin à la pauvreté

Des étudiants au Mozambique

11 décembre 2013 —

L'Association internationale de développement (IDA), le fonds de la Banque mondiale pour les plus pauvres, finance des projets d'appui à la santé, à l'éducation, aux infrastructures, à l'agriculture, à l'économie et au renforcement institutionnel dans les pays les plus déshérités de la planète. Ces pays représentent une population de 2,5 milliards d'habitants, dont 1,5 milliard subsiste avec deux dollars par jour voire moins. Grâce à l'aide de l'IDA, des centaines de millions de personnes ont échappé à la pauvreté en obtenant des emplois, l'accès à l'eau potable, des écoles, des routes, l'accès à l'électricité et plus encore.

Développer les compétences des jeunes dans le milieu rural et le secteur informel

Michel Grégoire

6 décembre 2013 —

Au Bénin, au Burkina Faso et au Zimbabwe, l'Organisation internationale du Travail œuvre à satisfaire les besoins en compétences des jeunes des zones rurales et du secteur informel grâce au projet CEJEDRAO ou Compétences pour l'emploi des jeunes et le développement rural en Afrique de l'Ouest (2010-2014). Dans cette vidéo, Michel Grégoire, Conseiller technique principal du projet, parle de les résultats, problèmes rencontrés et leçons tirées à la suite de la mise en place de ce projet.

De Dakar à Paris : le succès de la gastronomie durable

Des femmes préparent des fruits pour la fabrication de confitures et gelées

26 novembre 2013 —

Une petite entreprise sénégalaise fabrique toute une gamme de produits bios innovants, naturels et exotiques qui tentent le palais des fins gourmets à travers le monde. La société emploie de très nombreuses femmes ainsi que des personnes handicapées ou marginalisées - et la communauté locale est largement bénéficiaire du succès de cette entreprise.

#Orangeurworld en #16jours: ONU en Haïti

Des membres de la MINUSTAH et du PNUD habillés en orange et blanc

25 novembre 2013 —

A l'occasion des 16 jours d'activisme contre les violences basées sur le genre, les personnels des Nations Unies en Haïti, de la MINUSTAH et du PNUD, se sont mobilisés en orange, la couleur de cette campagne. Du 25 novembre, Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femme, au 10 décembre, Journée des droits de l'homme, les 16 jours d'activisme invitent toutes et tous à dire NON à la violence contre les femmes en portant du orange.

Jim Yong Kim et Ban Ki-moon visitent la région du Sahel africain

Jim Yong Kim (au fond à gauche) et Ban Ki-moon (à droite) en visite dans la région du Sahel

20 novembre 2013 —

M. Jim Yong Kim, Président du Groupe de la Banque mondiale, et M. Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies, ont effectué une visite au Sahel du 4 au 7 novembre pour attirer l'attention sur les enjeux économiques et sécuritaires auxquels cette région très fragile est confrontée, et pour recueillir l'avis des dirigeants sahéliens sur la façon dont la communauté internationale pourrait mieux coordonner son action de manière à renforcer son assistance.

À travers les filets sociaux, le Niger investit dans la petite enfance

Une mère et son enfant

5 novembre 2013 —

Au Niger, un programme de filets sociaux financé par la Banque mondiale aide les femmes les plus vulnérables à lutter contre la malnutrition tout en encourageant le développement de la petite enfance.

Au Burundi, autonomisation des femmes, autonomisation des communautés

Des orphelins bénéficiant du programme

16 octobre 2013 —

Grâce à un programme pilote, des lampes LED alimentées par des bicyclettes sont en cours d'expérimentation afin de pouvoir offrir un éclairage sûr et bon marché aux millions d'habitants du Burundi qui n'ont pas accès au réseau électrique national.

Malala : l'éducation des filles et sa nomination au prix Nobel

Malala Yousafzai

12 octobre 2013 —

La jeune militante Malala Yousafzai a martelé l'importance de l'accès à l'éducation pour améliorer les conditions de vie des filles et rappelé que la pauvreté était un obstacle à la scolarisation des enfants. Lors de sa visite à la Banque mondiale, elle s'est dite heureuse de sa nomination au prix Nobel de la paix, espérant avoir attiré l'attention sur la cause qu'elle défend : améliorer le quotidien des filles par l'éducation.