ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Multimédia des Nations Unies

Paix et sécurité

Selon la Banque mondiale, il faut préparer la paix en Syrie dès aujourd'hui

Jim Yong Kim

4 juin 2014 —

Alors que la guerre en Syrie ne donne aucun signe d'apaisement, le président du Groupe de la Banque mondiale Jim Yong Kim a déclaré, devant un parterre d'étudiants et de décideurs au Liban, qu'il est temps aujourd'hui de « préparer la paix » en Syrie et dans les pays voisins, en se référant aux initiatives menées il y a 70 ans en prélude à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Le point sur la situation humanitaire avec David Gressly

David Gressly, Représentant spécial adjoint du Secrétaire général, Coordonnateur résident des Nations Unies, Coordonnateur humanitaire et Représentant résident du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD)

4 juin 2014 —

Le Coordonnateur de l’action humanitaire au Mali, M. David Gressly, déplore la mort de deux travailleurs humanitaires survenue le 29 mai lors de l’explosion de leur véhicule sur un engin explosif improvisé dans le nord du Mali. Exprimant ses sincères condoléances à la famille et aux amis des victimes, ainsi qu’à tous les humanitaires qui travaillent sans relâche dans le pays, il s'est dit choqué que des travailleurs humanitaires perdent la vie alors qu’ils tentent de venir en aide aux personnes les plus vulnérables. « J’exhorte toutes les parties impliquées dans le conflit dans le nord du pays à assurer la protection des civils et à protéger l’accès et l’espace humanitaire pour permettre aux organisations humanitaires de fournir l’assistance requise. »

MINUSMA : Ensemble, réussir la paix

Un Casque bleu de la MINUSMA

3 juin 2014 —

Les Casques bleus de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali sont sur le terrain pour sécuriser le Mali et protéger les civils. Ils accompagnent aussi les efforts de paix et font tout ce qui est humainement possible pour sauver des vies. Soutenus par la communauté internationale et la population malienne, la MINUSMA est sur le terrain pour réussir la paix.

Journée internationale des Casques bleus des Nations Unies 2014

Ban Ki-moon

29 mai 2014 —

La Journée internationale des Casques bleus de l'ONU, commémorée chaque année le 29 mai, rend homage, pour leur professionnalisme, leur dévouement et leur courage, aux 116 000 Casques bleus, hommes et femmes, déployés ou ayant servi dans les opérations de maintien de la paix de l'ONU, dans des conditions difficiles voire explosives. C'est aussi l'occasion d'honorer la mémoire de plus de 3.200 Casques bleus de l'ONU qui ont perdu la vie au service de la cause de la paix, dont 106 hommes et femmes en 2013. Comme l'a dit le Secrétaire general, « engageons-nous à suivre l'exemple d'abnégation donné par les héros qui ont fait le sacrifice de leur vie et œuvrons de concert pour aider nos Casques bleus à être une force au service de la paix, du changement et de l'avenir ».

Les hausses des prix alimentaires, facteur aggravant de l'instabilité politique?

José Cuesta, économiste du Groupe de la Banque mondiale

29 mai 2014 —

Alors que les cours des produits alimentaires sur les marchés internationaux ont augmenté de 4 % ces derniers mois, le Groupe de la Banque mondiale se penche sur le rôle des prix alimentaires dans les émeutes de la faim et s''inquiète des risques d'instabilité politique dans certaines régions.

Les femmes dans le maintien de la paix

Casque bleu

29 mai 2014 —

En 2000, le Conseil de sécurité a adopté la résolution 1325 sur les femmes, la paix et la sécurité. Cette résolution reconnait que les femmes sont les plus gravement touchées par les conflits armés et devraient par conséquent avoir un rôle central dans leur prévention et leur résolution. La présence sur le terrain de Casques bleus féminins permet entre autres aux femmes des pays hôtes de se sentir en confiance et de les inspirer à s'engager pour la construction de leur avenir et de la paix durable.

Au nom de la paix

Patrouille de Casques bleus

29 mai 2014 —

Cette vidéo présente un historique des opérations de maitien de la paix des Nations Unies. D'après Sir Brian Urquhart, ce que l'on appelle maintien de la paix aujourd'hui est le résultat d'une improvisation, d'une réponse à la nécessité pratqiue de contenir les conflits. Aujourd'hui, aux quatre coins du monde, les forces de maintien de la paix de l'ONU sont en première ligne pour permettre à des populations touchées par des conflits de rétablir la paix. Les Nation Unies sont devenues la principale organisation internationale à laquelle on fait appel en cas de crise internationale.

Qui sont les Casques bleus et pourquoi sont-ils ici?

Patiente traitée par un médecin du bataillon nigérien

29 mai 2014 —

Prenant l'exemple d'une infirmerie tenue par un bataillon nigérien à Gao, ce reportage montre à quel point les Casques bleus sont engagés et déterminés à aider et soutenir les populations et autorités maliennes pour la consolidation d'une paix définitive et durable.

Dialogue intercommunautaire entre Peuhls et Touaregs

Albert Koenders, Chef de la MINUSMA

20 mai 2014 —

Malgré les évènements récents à Kidal, Peuhls et Touaregs des cercles de Diré, Goundam, Youwarou, Ténénkou, Niafunké et Douentza, continuent le dialogue sous l'égide du Ministère de la Réconciliation Nationale, encadré par l'ONG Delta Survie et avec le soutien technique et financier de la MINUSMA et de ses partenaires.

Hélicoptères Apaches pour la MINUSMA

Casques bleus devant les hélicoptères

16 mai 2014 —

Le 16 mai 2014, sur la base militaire 101 de l'armée de l'air du Mali, le Chef d'Etat-major général de l'armée malienne, le Général de division Mahamane TOURE, ainsi que le commandant de la Force MINUSMA, le Général Jean-Bosco KAZURA, ont réceptionné les quatre hélicoptères Apache AH-64 mis à disposition de la MINUSMA par le gouvernement Néerlandais. Ils seront déployés dans les jours qui viennent dans le nord du Mali, à Gao.

Attaque à la grenade à Bangui

Jeune homme ayant assisté à l'attaque

13 mai 2014 —

Deux personnes ont été blessées dans la capitale de la République centrafricaine aujourd'hui, après l'explosion d'une grenade dans un centre commercial bondé. Les résidents du quartier de Bangui connu sous le nom PK5 ont dit avoir vu deux hommes sur une moto jeter la grenade à main.

Cérémonie d'ouverture de l'hôpital de niveau 2 à Gao

Chef du Bureau de la MINUSMA à Gao

8 mai 2014 —

L'hôpital de la MINUSMA, niveau 2, construit par le contigent chinois à Gao a été officiellement inauguré le 23 avril dernier. Cet hôpital permettra aux Casques bleus de la Mission et à la population de la ville de Gao d'avoir accès à des services médicaux sur place. L'objectif de ce projet - qui comprend la construction de trois hôpitaux au total - est d'apporter des soins médicaux de qualité dans tout l'Est du pays.

Bilan des premiers 100 jours de Catherine Samba-Panza

Catherine Samba-Panza

6 mai 2014 —

La Présidente de la transition, en République centrafricaine, Catherine Samba-Panza, a fait le bilan de ses 100 jours à la tête du pays. Elle appelle à la mobilisation de tous pour la restauration de la paix et de la sécurité, la réconciliation du peuple centrafricain et l'organisation d'élections libres et démocratiques mettant fin à la période de transition.

Conférence de presse d'Hervé Ladsous à Bangui

Hervé Ladsous

3 mai 2014 —

Alors qu'il effectue une visite en République centrafricaine, le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, a promis que l'Organisation ne ménagerait pas ses efforts pour déployer comme prévu les 12.000 casques bleus de la Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations unies dans ce pays (MINUSCA).

Formation itinérante de la police malienne à Tombouctou par la MINUSMA

Participants à la formation

3 mai 2014 —

La Police de l'ONU a un rôle important à jouer dans le maintien de la paix et de la sécurité. Chaque jour, les membres des forces de police de l'ONU renforcent et rétablissent la sécurité par leur présence au sein des communautés, donnent des avis aux services de police nationaux, veillent au respect des normes internationales relatives aux droits de l'homme et encouragent et rétablissent l'ordre public et l'état de droit. Ils jouent aussi un rôle majeur dans la formation de la police locale.

Rencontre avec les dirigeants communautaires et religieux à Kaga Bandoro

Hervé Ladsous et Babacar Gaye

2 mai 2014 —

Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, a visité le 2 mai Kaga Bandoro, ville située à 245 kilomètres au Nord de Bangui. Accompagné du Représentant spécial de Ban Ki-moon en République centrafricaine (RCA), le Général Babacar Gaye, il s’est entretenu avec les autorités locales, les dirigeants religieux et communautaires ainsi que les représentants des ONG internationales. Il a aussi entendu des explications des ex-Seleka et des délégués de la MISCA, la Mission internationale de soutien à la RCA sous conduite africaine, sur la situation actuelle sur le terrain.

Première visite d'Hervé Ladsous

Hervé Ladsous

1 mai 2014 —

Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, est arrivé jeudi 1er mai à Bangui, capitale de la République centrafricaine (RCA). C'est sa première visite dans le pays depuis l'adoption par le Conseil de sécurité, le 10 avril dernier, de la résolution 2149, établissant la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA). La MINUSCA remplacera en septembre prochain le Bureau de l'ONU de consolidation de la paix (BINUCA) établi dans le pays depuis quelques années.

Appel du Secrétaire général au peuple centrafricain

Groupe de jeunes et d'enfants

17 avril 2014 —

Ban Ki-moon, Secrétaire général de l'ONU, lance un appel personnel pour la paix, la justice et la réconciliation en République centrafricaine. Il s'exprime en sango, deuxième langue nationale du pays.

Le défi d'une enseignante en plein conflit

Une enseignante dans sa classe d'enfants déplacés, comme elle, par le conflit qui déchire leur pays

17 avril 2014 —

« Nous, les enseignants, essayons de faire disparaître la violence et la guerre que nous avons connues, » affirme Nguinissara Rita, institutrice de primaire dans un camp de déplacement à Bangui, la capitale de la République centrafricaine. Environ 2,3 millions d'enfants sont affectés par la crise et le système éducatif est perturbé depuis plus de deux ans. À travers 118 espaces d'apprentissage temporaires établis par l'UNICEF, plus de 25 000 enfants gardent accès à un apprentissage.

Une nouvelle mission de maintien de la paix

Ban Ki-moon en visite en République centrafricaine

10 avril 2014 —

Préoccupé par l'état de sécurité en République centrafricaine, mais aussi par les multiples violations des droits de l'homme et la situation humanitaire catastrophique, le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté le 10 avril 2014 une résolution créant une nouvelle mission de maintien de la paix. La MINUSCA, qui comptera 12.000 casques bleus, sera axée sur la protection des civils, la promotion des droits de l'homme, le désarmement et la démobilisation, ainsi que l'action en faveur de la justice.