ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

La réinsertion des enfants soldats au Tchad -- Tchad

Script

NARRATION: 1. Le Tchad a souffert de décennies de guerres durant lesquelles des milliers d'enfants se sont retrouvés piégés dans les conflits, principalement dans la région orientale du pays. Beaucoup se battent en première ligne pendant que d'autres travaillent dans des postes de non-combattants en tant que chauffeurs, cuisiniers, et garçons de courses. Ces enfants - principalement des garçons - ont été recrutés par le gouvernement aussi bien que par les forces rebelles. (21.5”) 2. Certains enfants ont été enlevés et sont obligés de se battre alors que d'autres sont venus volontairement pour fuir la pauvreté ou pour se venger de la mort de membres de leurs familles qui ont été tués dans les conflits. (9.5”) 3. Un accord a été signé entre l'UNICEF et le gouvernement du Tchad en 2007 pour renforcer les efforts qui visent à faire sortir les enfants de l'armée pour les réinsérer dans la société. (11”) 4. L'armée nationale passe désormais les recrues au crible et les individus de moins de 18 ans sont démobilisés immédiatement. Lorsque des groupes rebelles sont capturés ou signent des accords de paix avec le gouvernement, tous les soldats identifiés comme mineurs sont envoyés au programme de réhabilitation de l'UNICEF. (17.5”) 5. Ils sont ammenés à la capitale de N'Djamena pour être placés dans des centres gérés par l'ONG CARE International où les jeunes sont scolarisés, reçoivent des soins psycho-sociologiques, et apprennent des nouvelles aptitudes qui les aideront à se réinsérer dans la société. (15.5”) 6. Jusqu'à présent, plus de 800 enfants sont passés dans ces centres. (4”) 7. Un ancien enfant soldat a appris à réparer des voitures dans un garage de la capitale. Il avait joint l'armée nationale du Tchad lorsqu'il n'avait que 16 ans mais il a été forcé d'en sortir lorsque les autorités se sont rendu compte de son âge véritable. (13”) 8. Il a décrit sa vie d'enfant soldat. (2”) DOWA SAMNA (en français): «Pendant les six mois, on vous torture au bois du boudrin. Ici, Il ya des blessures, ici, au niveau des bras, il y a des blessures épuis au niveau de la tête là il y a aussi beaucoup de blessures.» (9”) NARRATION: 9. Dowa est revenu dans sa famille mais, quand il en était parti pour devenir soldat dans l'armée, il ne leur en avait pas parlé. Il avait juste disparu du jour au lendemain. Il avait fallu des mois avant que sa famille ne puisse savoir qu'il était toujours vivant. (11”) 10. Souleymane Adoum Izak a 19 ans et il travaille maintenant dans un hôtel de N'Djamena. C'est une énorme différence par rapport aux 7 ans qu'il a passés à se battre avec un groupe rebelle au Tchad oriental et il explique que, lorsqu'il les a rejoint, la plupart des rebelles n'avaient qu'entre 10 et 14 ans. (16”) 11. Son groupe a signé un accord de paix avec le gouvernement en 2007 ce qui lui a permis d'en partir et d'être transféré dans un centre de réhabilitation. (9”) SOULEYMANE ADOUM IZAK (en arabe): « Quand on est jeune, qu'on est entraîné, et qu'on a passé tout son temps avec les rebelles, on ressent toujours le besoin de se battre même quand on est passé à la vie civile. On ressent toujours le besoin de se battre avec les gens. » (9.5”) NARRATION: 12. Ça leur est difficile d'abandonner leurs armes – comme l'explique le Dr. Marzio Babille de l'UNICEF. (5”) LE Dr. MARZIO BABILLE (en anglais): « Un pourcentage de ces enfants en effet appris à tuer et certains ont même vraiment tué des ennemis. C'est difficile de surmonter l'aspect psycho-social de ce traumatisme et de les ramener à une vie normale.» (17”) NARRATION: 13. Souleymane et d'autres comme lui ont désormais l'espoir de vivre une vie normale grâce au travail de l'UNICEF et de ses partenaires. (6.5”) 14. Il est originaire du Soudan et n'a pas encore pu rejoindre sa famille mais il fait maintenant partie d'une communauté locale à N'Djamena. Souleymane dit qu'il pense maintenant avoir un avenir. (12”) 15. Ce reportage a été préparé par Salma Zulfigar pour les Nations Unies. (4”)