ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

La promesse de l'eau pour les terres arides du Brésil -- Brésil

Script

NARRATION: 1. L'un des plus grands monuments religieux du monde est la statue de Saint François, le patron des pauvres, qui a été dressée à Canindé au cœur des terres arides du Brésil. À ses pieds, des rubans font penser aux millions de pèlerins indigents qui ont prié pour que ce saint vénéré leur accorde le miracle de l'eau. (21”) NAPOLEÃO FURTADO: (en portugais): « J'ai connu ma première sécheresse en 1958 quand j'avais 12 ans. » (4”) NARRATION: 2. Napoleão Furtado possède une petite ferme dans la région et il connait bien les conséquences désastreuses de la sécheresse. (8”) NAPOLEÃO FURTADO: (en portugais): « L'eau disparaît lentement. Les pâturages aussi. Et les gens voient leur bétail mourir de faim. La sécheresse punit tout le monde ... les gens, le bétail, les animaux ... » (11”) NARRATION: 3. La sécheresse n'est pas rare dans les terres arides du monde entier. Dans cet écosystème désertique, l'eau est une ressource rare et précieuse. (8.5”) 4. Mais puisque les terres arides couvrent 40% de notre planète – où près de la moitié de la production alimentaire mondiale est cultivée, les solutions agricoles développées ici pourraient aider à sauver les réserves alimentaires de notre planète. (12”) 5. Dans la région Nord-Est du Brésil, la culture d'autoconsommation était possible même pendant les périodes de sécheresse qui peuvent durer jusqu'à 5 ans ... (8”) FRANCISCO NETO: (en portugais): « Il y a trente ans, toute cette région était productive. Il y avait plus de végétation et il n'y avait pas l'érosion que nous voyons aujourd'hui. » (7.5”) NARRATION: 6. ... mais ceci a changé petit à petit durant ces trente dernières années – comme l'explique l'agriculteur Francisco Neto. L'agriculture par abattage et brûlage - ainsi que le déboisement sauvage - ont appauvri le sol jusqu'à pratiquement un point de non retour. (15”) 7. Cette région d'une superficie combinée de la France et de l'Allemagne compte 25 millions d'habitants, et elle court le risque de devenir un désert. Ce phénomène s'appelle ‘désertification' et menace les terres arides du monde entier. (17.5”) 8. Afin de résoudre le problème de la pénurie d'eau, le Gouvernement brésilien a construit des réservoirs énormes comme celui-ci - le plus grand d'Amérique latine. Mais, à cause de la désertification, les sols asséchés se sont écoulés dans les réservoirs durant la saison des pluies et ont commencé à disparaître. (18”) 9. Une initiative partiellement financée par la Banque mondiale a été lancée pour aider à garder les réservoirs propres, et elle a rapidement été élargie pour combattre aussi la désertification. (10”) 10. Le concept de base de ce projet est d'enseigner aux agriculteurs plusieurs méthodes agricoles testées et bon marché – comme cette ancienne technique conçue pour retenir l'eau ... d'autres techniques comme la création de poches d'eau souterraines en insérant des barrières en plastique à l'intérieur des tranchées ... et, finalement, la replantation d'arbres le long des lits de rivière importants pour que le sol reste en place. (27”) 11. Les efforts semblent être fructueux. Des ruisseaux et des trous d'eau ont commencé à faire surface, la faune autochtone est revenue, et les agriculteurs peuvent cultiver pendant plusieurs mois supplémentaires. (12.5”) 12. Napoleão a pris ce projet en main et il se rend maintenant dans d'autres communautés pour partager ses techniques. (7”) SON INTER NARRATION: 13. La région a aussi été l'hôte de la conférence internationale qui a débuté la Décennie des Nations Unies pour les déserts et la lutte contre la désertification. Napoleão a pu partager ici son expérience avec le reste du monde. (10.5”) 14. Luc Gnacadja, Directeur de la Convention des Nations Unies pour la lutte contre la désertification. (4.5”) LUC GNACADJA (en anglais): « Il faut que nous construisions maintenant sur la base des exemples à succès, et nous servir des pratiques les meilleures en les améliorant et en les multipliant. » (9.5”) NARRATION: 15. Beaucoup de gens pensent que ce qui se passe ici est en fait une leçon pour le reste du monde. Et - contrairement à ce qu'ont fait leurs ancêtres - les générations à venir n'auront pas à compter exclusivement sur l'espoir et sur la prière. (11”) 16. Ce reportage a été préparé par Camilo Freire pour les Nations Unies. (5”)

26 juillet 2011 -

La désertification menace près de la moitié des terres du monde et ses effets ont des conséquences désastreuses pour les habitants et la faune des écosystèmes qui en sont victimes. Pourtant, dans les terres arides du Brésil, l'espoir renait : une initiative partiellement financée par la Banque mondiale a été lancée pour enseigner aux agriculteurs plusieurs méthodes agricoles afin de préserver l'eau et la faune autochtone.

FacebookYoutubeTwitterRSS