ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.
 

In Memoriam - En mémoire des membres de la famille des Nations Unies
qui ont perdu la vie dans le tremblement de terre
qui a secoué Haïti le 12 janvier 2010

Zhao Huayu, 1972 - 2010 

Police des Nations Unies (Chine)

Zhao Huayu

Zhao Huayu, originaire de la Chine, était membre de la Police des Nations Unies à la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) depuis septembre 2009.

Huayu obtient en 1994 de l'université de Chongqing une licence en ingénierie dans la conception et la fabrication de machines. Après un stage d'un an en tant qu'ingénieur assistant dans une usine de la province de Henan, sa ville natale, il réintégra l'université de Chongqing pour poursuivre des études de droit. Un professeur se souvient que Huayu était « si travailleur » qu'il était parvenu à terminer tous les cours requis en une année. Une admission si rapide en second cycle ne se produit que très rarement dans cette université. Le professeur a également expliqué que Huayu était souvent premier parmi la cinquantaine d'étudiants de la promotion du deuxième cycle.

Après avoir obtenu son diplôme de droit en 1999, Huayu commença sa carrière dans la police au Ministère de la sécurité publique, en Chine. Il y occupa divers postes logistiques, notamment celui de Directeur adjoint du Bureau des achats du gouvernement dans les départements de la logistique, de l'équipement et de la finance.

Entre 2004 et 2010, Huayu effectua quatre missions à la MINUSTAH. Il y travailla dans le secteur des achats et dirigea une équipe de communication qui mit en place une station de radio.

Lors de sa dernière mission, il fut responsable des achats de la Section du service technique de la composante développement de la Police nationale haïtienne. Il aida à mettre en place d'un système national d'achat conforme aux normes internationales et à la législation haïtienne.

Huayu fut également chef d'une équipe 17 membres de la police chinoise en Haïti.

Un collègue explique que « Huayu était un responsable des achats qui avait un profond sens de l'éthique et qui se conformait strictement aux règles et procédures des marchés publics afin d'empêcher la corruption ».

Huayu était fier de pouvoir assurer la fourniture de produits sûrs, qui soient de haute qualité tout en étant bon marché. Ses collègues se souviennent de son professionnalisme, de sa considération et de son souci du détail.

Issu d'une famille pauvre, Huayu était considéré par ses pairs comme quelqu'un « d'attentionné, qui avait les pieds sur terre, qui était honnête et sincère ».

Un collègue rappelle « qu'il traitait les personnes sur un pied d'égalité, indépendamment de leur situation économique ou sociale ». Il note aussi que c'était « un fils dévoué, un époux aimant et un père attentionné ».

Huayu parlait couramment anglais en plus du mandarin, qui était sa langue maternelle. C'était également un écrivain talentueux et un poète.

Il laisse derrière lui son épouse, Liu Qiong, et son fils de cinq ans, Zhao Chongguang.