ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.
 

In Memoriam - En mémoire des membres de la famille des Nations Unies
qui ont perdu la vie dans le tremblement de terre
qui a secoué Haïti le 12 janvier 2010

Frederick Wooldridge, 1968 - 2010 

Spécialiste des questions politiques (Royaume-Uni et Australie)

Frederick Wooldridge

Frederick Wooldridge, qui avait la double nationalité britannique et australienne, était depuis 2007 expert dans le domaine des affaires politiques et de la planification à la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH).

Frederick ou “Fred”, comme on l'appelait souvent, travaillait pour l'ONU depuis 1997. Il fut parmi les premiers à rejoindre la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL), où il fut l'Assistant spécial du Représentant spécial du Secrétaire général.

En 2004, il fut promu au poste d'Assistant spécial du Secrétaire exécutif de la Commission d'indemnisation des Nations Unies, basée à Genève.

« Fred aimait son travail à l'ONU et était très engagé en faveur de l'aide aux pays en développement afin de permettre aux populations d'avoir un avenir meilleur », selon un collègue.

Né en Tasmanie, Fred alla vivre en Angleterre avec sa famille en 1970 et passa son enfance dans le Kent. Il étudia à la London School of Oriental and African Studies de l'Université de Londres.

Un collègue de la MINUL se rappelle : « Fred laisse derrière lui notre collègue, Teamar Melle, son épouse aimée, qu'il avait rencontrée et dont il était tombé amoureux pendant sa mission au Liberia ».

Frederick venait il y a tout juste 8 mois d'épouser, au cours d'une cérémonie au bord de la mer à Positano (Italie), Teamar, qui travaille également pour l'ONU et qui est toujours en poste au Libéria.

Une collègue le décrit comme « un vrai gentleman, chaleureux et sensible ... dévoué à ses amis et à sa famille ». Un autre collègue du Libéria dit de ses conversations avec Fred: « Je prenais plaisir à discuter avec lui, il avait tant d'humour. Était-ce son accent British, ou simplement parce qu'il avait de la classe? »

Le Premier Ministre britannique, S.E. M. Gordon Brown, a transmis ses condoléances à la famille et aux amis de M. Wooldridge, selon un porte-parole du gouvernement.

« Le Premier Ministre exprime sa reconnaissance à Frederick et à ses collègues de la MINUSTAH pour le travail qu'ils ont accompli en vue de construire un Haïti plus solide et de donner aux gens de l'espoir quand ils n'en avaient plus. »

Fred laisse derrière lui son épouse, Teamar, ses parents, Judith et Harry, son frère, sa sœur et sa grand-mère.