ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.
 

In Memoriam - En mémoire des membres de la famille des Nations Unies
qui ont perdu la vie dans le tremblement de terre
qui a secoué Haïti le 12 janvier 2010

Satnam Singh, 1965 - 2010 

Consultant en communication et informatique, Trigyn Technologies, Inc. (Inde)

Satnam Singh

Satnam Singh, originaire de l'Inde, avait intégré la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) en décembre 2009. Il faisait partie de l'équipe d'assistance des technologies des communications et de l'informatique du Christopher Hotel, le Siège de la MINUSTAH. Il était employé en tant que contractuel international de Trigyn Technologies, Inc.

Après avoir obtenu en 1989 une licence d'anglais, d'économie, de sciences politiques et de sciences de l'informatique de Guru Nanak Dev University du Punjab, en Inde, en 1989, Satnam travailla dans l'industrie informatique pendant 15 ans en tant qu'instructeur, programmeur et administrateur de réseau/système. Pendant ce temps, il continua d'améliorer ses compétences professionnelles et obtint une certification de la part de Microsoft (Certified Systems Engineer) et de Cisco (Certified Network Associate).

Il travailla pour la première fois en Haïti en 1998 en tant que spécialiste informatique pour Alpha General Assembly Haiti. Il poursuivit cette collaboration en Haïti pendant dix ans. Après son mariage, il déménagea au Canada et y vécut six mois avant d'obtenir une offre de Trigyn Technologies, Inc. pour travailler avec la MINUSTAH.

Un collègue le décrit comme quelqu'un « d'intelligent, de loyal, de travailleur et de chaleureux ».

Il parlait anglais, hindi, punjabi et créole.

Lors de son court passage à la MINUSTAH, il fut en mesure de « gagner le respect et l'admiration de ses collègues et de ses pairs », a déclaré un de ses collègues.

« Il était très jovial... et souriait constamment  », explique un autre collègue. « Je ne l'ai connu qu'un mois, mais nous étions très proches. »

« Il profitait de la vie à chaque instant et aimait nous rassembler autour de lui deux fois par semaine pour nous préparer de délicieux plats », explique un autre collègue.

Satnam laisse derrière lui sa femme, Pordeguine Singh, et sa fille, Sarish, qui vivent au Canada, ainsi que sa mère, Daljeet Kaur, qui réside dans l'État du Punjab (Inde).