ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.
 

In Memoriam - En mémoire des membres de la famille des Nations Unies
qui ont perdu la vie dans le tremblement de terre
qui a secoué Haïti le 12 janvier 2010

Pearlie Taub Panangui, 1978 - 2010 

Sergent (Philippines)

Pearlie Taub Panangui

Le Sergent Pearlie Taub Panangui, originaire des Philippines, appartenait au 10ème contingent philippin de maintien de la paix en tant que Technicienne de traitement de données de troisième classe (DP3) en Haïti.

Pearlie, qui était en Haïti depuis août 2009, était assistante au Bureau du Commandant de la force au Siège de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH).

Originaire de Zamboanga del Sur, Pearlie obtint une licence de sciences en criminologie de l'Université Zamboanga AE en 1999.

Avant son déploiement en Haïti, Pearlie fut secrétaire, encodeur et opératrice informatique au Siège de la marine à Manille.

Elle s'engagea dans la marine en 2001. À la suite de sa formation, elle occupa de nombreux postes qui lui valurent la Mindanao-Sulu Campaign Medal, le Mindanao-Sulu Campaign Ribbon et l'Anti-Dissidence Campaign Medal. Elle suivit divers cours militaires notamment sur le contre-terrorisme, la marine, la navigation et le traitement de données.

Selon un collègue, Pearlie était souvent à son bureau avant 6 heures du matin pour préparer les réunions et les conférences pour le Commandant de la force. Elle était connue pour sa diligence et son dévouement.

Le Vice-amiral et chef de la marine Ferdinand Golez explique qu'« elle a fidèlement servi la marine pendant huit ans et s'est révélée être un atout pour l'Organisation avant de se porter volontaire pour la mission des Nations Unies. La marine et les Forces armées philippines sont fiers d'elle. »

Amis et collègues la décrivent comme une personne « enjouée mais disciplinée », « aimable, à la voix douce et au sourire généreux ».

Sa mère, Manuela, explique que Pearlie avait choisi cette mission en Haïti pour pouvoir financer la rénovation de leur maison : « C'était vraiment son rêve de la voir achevée, pour que nous ayons notre propre toit. »

La Présidente, Mme Gloria Macapagal-Arroyo, et le Ministre des affaires étrangères, M. Alberto Romulo, étaient présents lorsque les dépouilles du Sergent Panangui et de trois autres Philippins, qui ont péri à la MINUSTAH en Haïti, ont été rapatriées à l'aéroport de Manille, le 2 février 2010.

Le Sergent Panangui et ses collègues ont été décorés, à titre posthume, de la médaille militaire du mérite et de la médaille des Nations Unies en l'honneur de leurs « généreux services et de leur engagement à la paix et à la sécurité envers notre nation et le monde entier ».

Pearlie laisse derrière elle sa mère, Manuela.