ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.
 

In Memoriam - En mémoire des membres de la famille des Nations Unies
qui ont perdu la vie dans le tremblement de terre
qui a secoué Haïti le 12 janvier 2010

Affis Okoro, 1977 - 2010 

Police des Nations Unies (Bénin)

Affis Okoro

Affis Okoro, originaire du Bénin, faisait partie du contingent international de police intégré à la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) depuis octobre 2009.

Né à Agonlin, Affis comptait 13 années d'expérience dans le domaine de la police. Il était Lieutenant spécialisé dans la police anti-émeute et la sécurité publique au siège de la Police nationale béninoise.

Affis effectuait sa deuxième mission en Haïti, ayant passé auparavant deux ans au sein de la Police des Nations Unies de 2004 à 2006.

En 2007, Affis termina sa formation continue liée au service militaire étranger, notamment un cours destiné aux responsables de l'application des lois au Kofi Annan International Peacekeeping Training Center, d'Accra, au Ghana.

Au cours de son second déploiement, il servit la composante opérations et contrôle en tant que chef d'équipe d'un Commissariat de police du secteur ouest de Port-au-Prince, travaillant étroitement avec ses homologues de la police nationale haïtienne.

« Okoro fut déployé au commissariat de Port-au-Prince en tant que conseiller technique. Il fut rapidement remarqué pour son professionnalisme, son calme et sa politesse, ainsi que pour son dévouement à la police nationale haïtienne », explique un collègue qui travaillait avec lui à Port-au-Prince.

Celui-ci ajoute : « ceci explique pourquoi il a été rapidement promu au poste de chef d'équipe adjoint, puis de chef d'équipe du commissariat de Port-au-Prince — la plus grande section du secteur ouest — en charge du sud de Port-au-Prince et du quartier très sensible de Martissant Grand Ravine. En quelques mois, il a prouvé ses qualités de leadership en coordonnant avec succès les sections de la police nationale haïtienne, la Police des Nations Unies, les unités de police constituée et les personnels militaires au cours des opérations conjointes. »

À l'heure du séisme, 31 officiers de police béninois travaillaient avec la Police des Nations Unies en Haïti.

Le Ministre des affaires étrangères du Benin, M. Jean-Marie Ehouzou, a organisé une cérémonie chargée d'émotion en l'honneur d'Affis et de deux autres officiers de police béninois qui ont également péri dans le séisme. Une minute de silence a été observée, à la suite de laquelle il a présenté ses condoléances, au même titre que le Président et son gouvernement, aux proches des défunts.

Affis laisse derrière lui sa femme, Natalie Myriam.