ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.
 

In Memoriam - En mémoire des membres de la famille des Nations Unies
qui ont perdu la vie dans le tremblement de terre
qui a secoué Haïti le 12 janvier 2010

Josseline Nguekeu, 1969 - 2010 

Assistante administrative (Cameroun)

Josseline Nguekeu

Josseline Matilde Nguekeu, originaire du Cameroun, était Assistante administrative au Groupe déontologie et discipline de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH).

Josseline obtint son baccalauréat du Lycée M. J. Caron Bangui, en République centrafricaine, en 1998. Elle suivit des cours complémentaires d'informatique lorsqu'elle vivait à Douala et travailla par la suite en tant que secrétaire dans l'entreprise de construction ECAMEL.

Au cours de sa carrière de 12 ans au sein des Nations Unies, Josseline servit dans quatre missions de maintien de la paix. De 1998 à 2000, elle travailla à la Mission des Nations Unies en République centrafricaine et au Tchad (MINURCA).

Elle travailla ensuite pour la Mission des Nations Unies en Sierra Leone (MINUSIL) de 2001 à 2004, où elle supervisait le Groupe des cartes d'accès et d'identité.

Josseline profita de son séjour en Sierra Leone pour poursuivre ses études. Elle obtint plusieurs certificats de l'Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche (UNITAR) dans les domaines du maintien de la paix et du règlement des conflits, du droit humanitaire et du droit des conflits armés.

De 2004 à 2006, elle travailla en tant qu'Assistante administrative au sein de la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL), s'occupant de la correspondance, de la planification et de l'organisation des dossiers.

Josseline quitta l'Afrique en 2006 lorsqu'elle obtint un poste d'assistante dans le domaine de l'administration et de l'investigation au Bureau des services de contrôle interne (OIOS) à Port-au-Prince où elle mis en place une bibliothèque de documents juridiques utilisés par les enquêteurs travaillant sur des questions liées à la MINUSTAH. 
 
Constamment en quête de nouveaux défis, Josseline accepta ensuite en 2008 ce qui devait être son dernier poste, celui d'Assistante administrative auprès du Groupe déontologie et discipline en Haïti.

Un ancien collègue et ami explique que « Josseline était gentille, dévouée, travailleuse, intelligente, pleine de rêves, ambitieuse et fière de ses réalisations ». Le même collègue, qui faisait souvent les trajets en voiture avec Josseline, observe qu'elle était également « très drôle, pleine de vie et taquine ».

Un autre collègue explique que « Josseline était une personne très positive, chaleureuse et encourageante… un grand cœur… Elle aimait rire et plaisanter et avait toujours le sourire. »

Un collègue qui travaillait avec elle en Sierra Leone explique qu'elle « avait le don de voir le fond des gens et il semblait qu'elle était sur terre pour rendre la vie de chacun un peu plus heureuse. [...] Grâce à elle, je suis tombée amoureuse de l'Afrique. »

Adepte de jogging, Josseline aimait également rendre visite à sa mère dès qu'elle en avait la possibilité et avait commencé à lui faire construire une maison.

Josseline laisse derrière elle sa mère, ses trois frères, Bertin, Martiale et Douglas, ainsi que sa sœur, Ingrid.