ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.
 

In Memoriam - En mémoire des membres de la famille des Nations Unies
qui ont perdu la vie dans le tremblement de terre
qui a secoué Haïti le 12 janvier 2010

Bhojraj Luchmun, 1963 - 2010 

Coordonnateur des mesures de sécurité sur le terrain (Maurice)

Bhojraj Luchmun

Bhojraj Luchmun, originaire de Maurice, travaillait pour le Département de la sûreté et de la sécurité (UNDSS) en tant qu'agent de coordination de la sécurité sur le terrain depuis 2007. Il organisait la sécurité des agences des Nations Unies à Port-au-Prince.

Bhojraj, surnommé « Sadesh » ou « Raj » par ses collègues et ses amis, mena une carrière dans le domaine de la lutte contre la criminalité à Maurice avant d'intégrer l'Organisation des Nations Unies. Il entra dans la force de police de Maurice en 1984 à l'âge de 21 ans et travailla dans plusieurs départements, notamment la Division des enquêtes criminelles, la force spéciale mobile et le service national de sécurité. Il intégra ensuite la Mission d'observation de l'Organisation de l'unité africaine aux Comores et, en 2006, il fut nommé Chef de l'école de formation des instructeurs de police de Port Louis, à Maurice.

Bhojraj détenait un diplôme d'études de police de l'Université de Maurice. Il suivit également des formations dans le domaine de la lutte contre la criminalité, notamment à la Sandhurst Royal Military Academy.

Un de ses amis proches et collègue de la force spéciale mobile explique que Bhojraj suivit tous les niveaux de formation proposés et qu'il était considéré comme un expert en déminage.

Ses proches et amis se souviennent de sa « nature chaleureuse et généreuse ». Selon un collègue de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH), il était « humain et se donnait toujours du mal pour ses collègues et sa famille ».

« Il avait toujours quelque chose de positif et d'encourageant à dire », explique un ami proche.

Son frère confie que « sa raison d'exister était de rendre les autres heureux ».

« Il était tout pour moi et mes enfants. Il prenait soin de nous et, par-dessus tout, même au-delà de son propre bonheur, il travaillait pour nous rendre heureux », explique son épouse, Stenie, qui réside dans l'État de l'Oklahoma, aux États-Unis, avec leurs deux fils.

Les honneurs militaires lui ont été rendus lors de funérailles organisées le 13 février à Phoenix (Maurice). Sa famille, ses collègues de la police ainsi que des dignitaires du gouvernement, dont le Ministre des affaires étrangères, Arvin Boolell, ont assisté à la cérémonie.

Bhojraj laisse derrière lui son épouse, Stenie, et ses deux fils, Shrikant Arjun et Harivansh, âgés respectivement de 9 et 7 ans, et ses parents, Prem et Sarojini.