ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.
 

In Memoriam - En mémoire des membres de la famille des Nations Unies
qui ont perdu la vie dans le tremblement de terre
qui a secoué Haïti le 12 janvier 2010

Mark Gallagher, 1959 - 2010

Police des Nations Unies (Canada)

Mark Gallagher

Le Sergent Mark Gallagher, originaire du Canada, était membre de la Police des Nations au service de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH).

Officier de police vétéran passionné de navigation, Mark accumula 25 années d'expérience professionnelle au Canada. Avant de commencer sa nouvelle mission de maintien de la paix de six mois en Haïti, il était officier en charge des relations avec les médias pour la Police royale montée canadienne au sein de laquelle il travaillait depuis 1998. Avant cela, pendant 14 ans, il travailla pour le Service de Police de Moncton dans le New-Brunswick.

En 2002, il fut décoré de la Queen's Golden Jubilee Commemorative Medal et de la Police Exemplary Service Medal pour ses plus de 20 ans de service au sein de la police.

Déployé en Haïti en juillet 2009, Mark fut officier dans la composante de développement de la Police nationale haïtienne et responsable de la coordination des besoins de la Police nationale haïtienne au sein de la MINUSTAH.

Il était l'un des 100 officiers de police canadiens ayant servi la MINUSTAH.

« C'est la première fois qu'un officier de police canadien trouve la mort dans le cadre de ses fonctions au sein d'une opération internationale de maintien de la paix », a expliqué le Premier Ministre canadien, S.E. M. Stephen Harper, dans une déclaration officielle.

« C'était un officier extraordinaire qui plaçait toujours l'intérêt des autres avant le sien », a souligné Darrell Dexter, Premier Ministre de la Nouvelle-Écosse, en ajoutant que « c'est son altruisme qui l'a poussé à se porter volontaire en Haïti ».

Décrit comme « comme quelqu'un de bien et de bon » par ceux qui le connaissaient, Mark se rendit en Haïti pour aider les moins chanceux. Il expliquait à ce propos, à ses collègues, que « les plus petits gestes peuvent faire toute la différence pour ceux qui vivent dans l'extrême pauvreté ».

Ses proches expliquent que compte tenu de la réalité quotidienne de la vie en Haïti, Mark avait des difficultés à s'habituer au style de vie confortable du Canada lors de sa récente visite effectuée au cours des fêtes de Noël.

Lors de ses obsèques, il a été rappelé que « Mark s'acquittait de ses responsabilités avec dignité, respect et beaucoup de compassion ».

Compte tenu de son service honorable, le Premier Ministre du New Brunswick a indiqué qu'il comptait décorer le Sergent Gallagher de l'Ordre du New- Brunswick. Il s'agit du plus haut honneur de la province, réservé aux personnes qui ont « fait preuve d'excellence et de réalisations et qui ont remarquablement contribué au bien-être social, culturel ou économique du New- Brunswick et de ses résidents ».

Mark laisse derrière lui sa femme, Lisa, son fils, Shane, et sa fille, Heather.