ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.
 

In Memoriam - En mémoire des membres de la famille des Nations Unies
qui ont perdu la vie dans le tremblement de terre
qui a secoué Haïti le 12 janvier 2010

Dede Yebovi Fadairo, 1973 - 2010

Responsable associée à l'établissement des rapports (Nigéria)

Dede Yebovi Fadairo

Dede Yebovi Fadairo, originaire du Nigéria, travaillait en tant que Responsable associée à l'établissement des rapports au sein de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH).

Avant d'intégrer la MINUSTAH en 2005, Dede occupa divers postes dans le secteur privé, notamment celui d'éditrice de magazine, de gestionnaire de projets pour une compagnie aérienne et de Chercheuse associée au Centre africain pour le développement et les études stratégiques.

Dede fut été Éditrice consultante pour le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) d'avril à juin 2000.

Elle fut membre active du Comité pour le bien-être du personnel de la MINUSTAH.

Un collègue souligne qu'en dépit de sa charge de travail, Dede consacrait beaucoup de temps et d'efforts pour s'assurer que le Comité fonctionne correctement.

Un collègue et ami proche de la MINUSTAH explique que « Dede était comme ma grande soeur. Je me souviens que lorsque j'étais malade, Dede me préparait de la soupe. C'est ce qu'elle faisait, pour toute personne dans le besoin. Elle aimait les gens. Je pense que c'était quelqu'un de sociable. Elle avait bon cœur. Ses sourires étaient naturels. Elle souriait d'ailleurs constamment. »

Un autre ami et collègue explique que Dede « avait touché la vie d'innombrables personnes, collègues et haïtiens confondus. Elle était chargée d'assurer la subsistance de nombreuses familles haïtiennes dont elle payait notamment les frais de scolarité, les soins médicaux et la nourriture. C'était une véritable philanthrope. Elle sera tout simplement irremplaçable. »

Collègues et amis évoquent les forces de Dede. Ils parlent notamment de « ses sincères croyances religieuses, de son sourire constant, de sa capacité naturelle à engager la conversation en accordant de l'importance à chacun, de son sens de l'humour ».

Un autre collègue se souvient qu'elle avait le don de faire rire les plus grincheux.

« Dede était une amie merveilleuse au sourire contagieux et à l'énergie débordante. Elle était brillante, belle, drôle et talentueuse. Mais surtout, c'était une chrétienne fervente et une épouse affectueuse », explique une autre personne.

« Dede était d'une générosité incroyable. Elle n'estimait jamais en avoir trop fait pour ses proches et amis. Elle se dépensait sans compter. »

Née au Nigéria, ayant fait ses études primaires en Angleterre et en Europe, Dede fut élevée dans un environnement multiculturel et adopta un style de vie international. Elle fit ses études supérieures en France et en Espagne avant de s'installer aux États-Unis. Elle obtint un Bachelor's degree in Business Administration de l'University of Surrey (Angleterre) et un postgraduate degree du Chartered Institute of Marketing (Surrey). Elle obtint un Masters degree in Journalism and Information de la Georgetown University à Washington.

Dede laisse derrière elle son mari, James Fadairo, sa mère, sa sœur et son frère.