ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.
 

In Memoriam - En mémoire des membres de la famille des Nations Unies
qui ont perdu la vie dans le tremblement de terre
qui a secoué Haïti le 12 janvier 2010

Doug Coates, 1957 - 2010

Chef de la police de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (Canada)

Doug Coates

Douglas Coates, ressortissant du Canada, occupait la fonction de chef de la police de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH).

Superintendant de la Police montée royale canadienne, il avait déjà participé à plusieurs missions de maintien de la paix pendant 17 ans.

D'anciens collègues disent que sa passion, son énergie, sa détermination et son professionnalisme étaient immédiatement apparents.

Son fils a déclaré qu'il était fier de sa mission d'encadrement des officiers de police pendant qu'il travaillait à la MINUSTAH. « Il a touché d'innombrables Haïtiens », a-t-il dit.

Le Secrétaire général, M. Ban Ki-moon, le qualifiant de héros des Nations Unies, a déclaré qu'il était « un grand officier de police qui croyait fondamentalement à l'importance de l'état de droit et de la justice ».

Une de ses réalisations qui définit le mieux Doug fut l'ouverture de cinq postes de police dans la région haïtienne de Grand Anse, rétablissant ainsi les services pour les quelque 800 000 habitants de cette zone.

En 1993, Doug joignit la première de ses nombreuses missions en Haïti, où il participa à la formation des agents de police recrutés sur le plan national. Après plusieurs mois, il dut partir à cause de troubles dans la région mais y retourna en 1995 pour poursuivre sa tâche, recevant pour cela une médaille en reconnaissance de ses efforts de maintien de la paix.

Désormais décoré, Doug considérait son expérience dans le maintien de la paix comme une mission. Selon ses collègues, il terminait toutes ses réunions et ses courriers par : « Travailler ensemble au service de la paix » — sa devise personnelle.

Ce dévouement était évident quand on considère sa longue carrière dans le maintien de la paix et au service du droit qui commença en 1978 quand il intégra la Police montée royale canadienne. Il se spécialisa notamment dans la recherche et les secours en montagne.

Après avoir démontré ses capacités d'enquêteur en Alberta (Canada), ses centres d'intérêts le conduisirent à Ottawa où il intégra une équipe d'élite d'intervention d'urgence.

En 1996, il prit des responsabilités dans la gestion des déploiements des forces de police canadiennes. Ses compétences lui permettant ensuite de diriger l'Unité de poursuite des crimes à Québec, il se spécialisa dans la lutte contre les faux-monnayeurs. Il fut ensuite détaché au Centre Pearson pour le maintien de la paix et auprès de la Police fédérale australienne.

Au cours de sa longue carrière, Doug reçut la Médaille canadienne du maintien de la paix, la Médaille Queen's Golden Jubilee, la Boucle d'argent pour 30 ans de service et la Médaille de la Police pour service exemplaire. On se souviendra de lui comme d'un ami, d'un collègue, d'un père et d'un mari courageux et généreux.

Doug laisse derrière lui sa femme, Lise, et ses trois enfants, Julie, Mathieu et Luc.