ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.
 

In Memoriam - En mémoire des membres de la famille des Nations Unies
qui ont perdu la vie dans le tremblement de terre
qui a secoué Haïti le 12 janvier 2010

Mesonne Antoine, 1978 - 2010

Garde de sécurité (Haïti)

Mesonne Antoine

Mesonne Antoine, originaire d'Haïti, travaillait comme garde recruté sur le plan national à la Section de la sécurité de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH).

Il intégra la mission en juin 2005 tout d'abord pour travailler pour la Section du génie, dans le cadre de divers projets.

Au milieu de l'année 2006, il réintégra la Section de la sécurité en tant que garde. Il était chargé de contrôler, de recevoir et d'escorter les visiteurs et personnalités dans les locaux de la MINUSTAH.

Il fut également responsable de la logistique dans les divers sites de la MINUSTAH.

Son parcours universitaire, qui comprenait notamment une licence en comptabilité (2004) et un certificat de technicien de réseau informatique (2005), lui permit de créer et de gérer un certain nombre de bases de données, dont l'une destinée à faire face aux situations d'urgence. Une deuxième portait sur la gestion des parkings et une troisième répertoriait les capacités d'extinction d'incendie de la mission. Il fut également chargé d'établir la liste de l'ensemble du personnel du Siège de la MINUSTAH.

En tant que garde, Mesonne aidait également à former ses pairs dans le domaine de la sécurité incendie.

Mesonne parlait principalement créole et français. L'un de ses collègues de la MINUSTAH observe qu'il était « toujours gentil et aimable » tandis qu'un ami explique que Mesonne était « un jeune homme dynamique, plein d'énergie [...]. Il faisait partie de ces individus qui estiment que seuls l'enseignement et le travail vous permettent d'atteindre vos objectifs ».

Un autre ami explique que « Mesonne était très serviable, toujours prêt à aider, toujours souriant. Nous nous demandions s'il lui arrivait parfois d'être en colère ».

Mesonne laisse derrière lui sa mère, sa femme Sherly Paul et sa fille de 21 mois Mesherle Hann Varah.