ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.
 

In Memoriam - En mémoire des membres de la famille des Nations Unies
qui ont perdu la vie dans le tremblement de terre
qui a secoué Haïti le 12 janvier 2010

Pierrena Perrin Annilus, 1980 - 2010

Assistante administrative, Police des Nations Unies (Haïti)

Pierrena Perrin Annilus

Pierrena Perrin Annilus, originaire d'Haïti, était Assistante administrative pour l'UNPOL (la Police des Nations Unies) à la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH).

Fière d'Haïti, où elle était née, elle voulait améliorer son sort en faisant partie de l'équipe de l'ONU. Elle travailla pendant trois ans et demi à la Mission.

« Pierrena avait une passion pour le travail », explique un collègue. « Elle pensait qu'Haïti serait en paix tant que l'ONU serait présente. Elle ne voulait jamais prendre de vacances et était toujours ravie de passer du temps avec ses collègues, pour écouter leurs opinions et leur donner des conseils s'il le fallait. »

Elle commença à travailler avec l'ONU et la MINUSTAH en 2006 en tant que traductrice et interprète en français, anglais et créole. Ses collègues soulignent sa bonne humeur constante et sa joie de vivre. « Je ne l'ai jamais vue en colère, pas même une fois », explique un collègue. « Elle était toujours, toujours heureuse alors même que la vie ne lui faisait pas de cadeaux », explique un autre.

« J'ai connu Pierrena adolescente. Nous avons perdu contact pendant quelques temps et nous sommes revus à l'ONU lorsque je travaillais pour l'administration de la sécurité », explique un collègue. « Elle avait l'avenir devant elle. Elle était très ambitieuse dans le bon sens du terme, respectueuse et toujours positive ».

Hormis ses engagements vis-à-vis de son travail et de son pays, Pierrena était une amie loyale. Elle était aussi très proche de Dieu. Ses amis « se souviendront toujours à quel point elle était compréhensive et sensible, tout en étant drôle et active », observe un collègue.

Avec son attitude enjouée, son éthique professionnelle, la foi en ceux qui l'entouraient et l'amour pour son pays, ses amis et sa famille la considéraient comme une vision encourageante pour l'avenir d'Haïti.

« Nous étions tous si fiers d'elle », déclare un ami et collègue.

Pierrena obtint en 2001 un diplôme du College Antillas et un diplôme en logistique de l'Institut pour la gestion et la formation logistique. Elle faisait des études d'administration et de gestion et avait suivi un cours de secrétariat trilingue au Business Institute des Antilles à Port-au-Prince, ainsi que de nombreux cours à l'ONU pour améliorer ses compétences.

Elle laisse derrière elle son mari Claude, un frère à New York, une soeur et sa famille en Haïti.