En mémoire des disparus
Ceux qui ont donné leur vie au service des Nations Unies

Alger, le 11 décembre 2007

Dix-sept membres du personnel des Nations Unies ont perdu la vie lorsqu'une voiture piégée a détruit les bureaux du Programme des Nations Unies pour le développement et endommagé ceux du Haut-Commissariat pour les réfugiés. Une seconde voiture piégée a explosé près d'un tribunal.

Le Secrétaire général, Ban Ki-moon, a visité les ruines du bâtiment et a ramené le drapeau en lambeaux qui flottait devant à l'entrée des bureaux de l'ONU à Alger au moment de l'attaque tragique. « Déchiré et meurtri, mais toujours fier et invaincu, ce drapeau symbolise le sacrifice de nos collègues et notre détermination à persévérer », a t-il déclaré.

Le bâtiment des Nations Unies après l'explosion

Le bâtiment des Nations Unies à Alger a été soufflé par une explosion, lors d'une attaque terroriste, en 2007. Photo ONU/Evan Schneider


Le 19 d'ecembre 2007, le personnel des Nations Unies à New York, sous l'égide du Secrétaire général Ban Ki-moon, a rendu hommage aux victimes des attentats d’Alger, en participant à une marche silencieuse, devant le Siège de l’organisation.

Tout juste de retour d’Alger, le Secrétaire général s’est adressé au personnel au sujet de sa visite à Alger sur le site de l’attentat et auprès des familles des victimes. Il s’est dit « choqué et bouleversé par ce qu’ il a vu ». 

Le Secrétaire général a ramené à New York le drapeau déchiré qui flottait devant les bureaux des Nations Unies à l’heure de l’attaque. Il a déclaré : « Rendons hommage à ce drapeau et à la mémoire de nos amis tombés en redoublant nos efforts pour la paix et la sécurité, le développement et les droits de l’homme dans le monde. »

A la suite de son allocution, les employés ont été invités à participer à une marche silencieuse autour du rond-point des Nations Unies, organisée par la Fédération des fonctionnaires internationaux des Nations Unies, les conseils du personnel du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), du Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP), du Bureau des Nations Unies pour les services d'appui aux projets (UNOPS), le syndicat du personnel des Nations Unies et l’Association mondiale du personnel de l’UNICEF.

Liens

Liste des victimes