Terre, ressources naturelles et conflits : De la malédiction à l'opportunitéUn partenariat UE-ONU à l'œuvre

Drapeau de l'Union européenne

Note d'orientation du GNUD-CEAH

Photo : ONU-Habitat

Les conflits sont provoqués et alimentés par des facteurs divers. Parmi eux, les problèmes liés aux ressources naturelles figurent en bonne place.

Depuis 1990, au moins 17 conflits violents avaient trait à l'exploitation des ressources naturelles. Les études laissent penser qu'au cours des 60 dernières années, au moins 40 % des conflits civils ont un lien avec les ressources naturelles.

Ces statistiques constituent une base claire sur laquelle les équipes de pays des Nations Unies (UNCT) et les missions de l'ONU peuvent s'appuyer pour intégrer les principes et les pratiques qui favorisent une gestion équitable, transparente et durable des ressources naturelles dans les processus et les activités de planification de la transition.

Cette note d'orientation vise à aider les équipes de pays et missions de l'ONU à comprendre les incidences positives et négatives que les ressources naturelles peuvent avoir sur la consolidation de la paix. Elle fournit des conseils pratiques pour aider à penser la manière dont les principes et pratiques de gestion des ressources naturelles peuvent être intégrés dans l'analyse de la transition et les cadres de planification. Elle couvre les aspects suivants :

Certes, cette note d’orientation ne s'applique pas à toutes les situations, mais elle offre des outils de diagnostic pour aider les agents qui interviennent sur le terrain à décider où et quand s'attaquer à ces questions, comment s'y prendre, la nature du rôle que l'ONU peut jouer et comment celle-ci peut soutenir d'autres acteurs.

Cette note d'orientation s'inspire des celles portant sur les ressources naturelles et la prévention des conflits produites par le Partenariat UE-ONU sur les terres, les ressources naturelles et les conflits, portant spécifiquement sur les thèmes suivants :