Terre, ressources naturelles et conflits : De la malédiction à l'opportunitéUn partenariat UE-ONU à l'œuvre

Drapeau de l'Union européenne

Terres et conflits

L’attention internationale se focalise de façon croissante sur le rôle des terres et des ressources naturelles dans les conflits en raison des changements intervenus dans la nature des conflits armés et de diverses tendances mondiales sur le long terme. Cette Note d'orientation fournit de grandes orientations stratégiques et programmatiques aux responsables des Nations Unies et de l'Union européenne confrontés à des griefs et conflits liés à la terre.

Les questions relatives à la terre et aux ressources naturelles ne sont presque jamais la seule cause des conflits. Les conflits fonciers deviennent généralement violents lorsqu'ils sont liés à des processus plus larges d'exclusion politique, de discrimination sociale, de marginalisation économique et de l'idée que l'action pacifique ne constitue plus une stratégie viable pour amener le changement.

Les questions foncières se prêtent facilement à des conflits. La terre est un actif économique précieux et une source de moyens de subsistance. Elle est aussi étroitement liée à l'identité, l'histoire et la culture communautaires. Les communautés peuvent par conséquent se mobiliser facilement autour des problèmes fonciers, faisant de la terre un objet central du conflit.

Il est indispensable de prendre en compte les revendications et les conflits fonciers afin d'assurer une paix durable. L'aide internationale devrait s'attacher en priorité à intervenir rapidement et de manière soutenue sur les questions foncières dans le cadre d'une stratégie globale de prévention des conflits. Une telle attention rapide peut réduire les coûts humains, économiques, sociaux et environnementaux des conflits.