Terre, ressources naturelles et conflits : De la malédiction à l'opportunitéUn partenariat UE-ONU à l'œuvre

Drapeau de l'Union européenne

Afghanistan


Photo: PNUE - Jon Coe

Plusieurs décennies de conflit et d'instabilité ont eu des effets dévastateurs sur la population, l'économie et l'environnement de l'Afghanistan. Alors que la communauté internationale porte son attention sur l'insurrection en cours et le conflit entre les forces de sécurité nationales afghanes soutenues par les forces militaires internationales et un groupe de forces armées disparates antigouvernementales, il existe à chaque instant de nombreux conflits qui ont cours à des échelles et avec une intensité différentes. Les différends portant sur la gestion des ressources naturelles telles que la terre, l'eau, le bois, les minéraux et la drogue sous-tendent et entraînent un bon nombre de ces conflits et exacerbent souvent les divisions ethniques, politiques et régionales existantes.

Les ressources naturelles constituent la source de nombreuses lignes de fracture en Afghanistan et dans la région. La répartition des ressources en eau aux niveaux local et transfrontalier, les différends ayant pour objet la propriété foncière, le commerce régional de la drogue, et le trafic illégal de bois de grande valeur créent déjà des tensions et des conflits. S'ils ne sont pas gérés de façon judicieuse, les récents investissements dans l'extraction de ressources minières et d'hydrocarbures pourraient bien engendrer de nouveaux problèmes.

L'équipe de pays des Nations Unies en Afghanistan a demandé au Partenariat de mener des recherches sur les liens entre la gestion des terres, de l'eau, des minéraux, des forêts, le trafic de stupéfiants et l'instabilité et l'insécurité en Afghanistan. Le Programme des Nations Unies pour l'environnement a conduit le processus avec les conseils et l'appui d'autres institutions, fonds et programmes opérant en Afghanistan. Le rapport PDF en anglais ainsi établi identifie les moyens par lesquels la communauté internationale, en particulier les agences des Nations Unies, peut élaborer et mettre en œuvre des programmes qui optimisent les possibilités de consolidation de la paix que présentent une gestion plus rationnelle des ressources naturelles. En outre, il cherche à inciter la communauté internationale à intégrer des mesures de sauvegarde dans les projets et plans en place pour s'assurer qu'ils n'exacerbent pas, par inadvertance, les conflits actuels. Ce rapport tire sa substance des vastes consultations menées avec les experts afghans et internationaux en Afghanistan et ailleurs, mais aussi d'études documentaires relatives à la gestion des ressources naturelles en Afghanistan et des dix ans d'expérience du PNUE en matière d'appui à la protection de l'environnement et à la gestion des ressources naturelles dans le pays.

Le rapport a également produit une carte et un graphique d'orientation  PDF en anglais illustrant les façons dont la gestion des ressources naturelles influe sur la consolidation de la paix en Afghanistan. Le rapport a été lancé officiellement à Kaboul le 24 juin 2013. Vingt-huit agences, fonds et programmes des Nations Unies, des représentants de la société civile, du gouvernement et des partenaires internationaux ont pris part à cet événement PDF en anglais.