Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde!

Pandémies de grippe antérieures

Une pandémie de grippe est un événement rare mais récurrent.

Il y a eu trois pandémies au cours du siècle passé : « la grippe espagnole » en 1918, « la grippe asiatique » en 1957, et « la grippe de Hong Kong » en 1968.

La pandémie de 1918 à entraîné la mort d'environ 40 à 50 millions de personnes dans le monde entier. Cette pandémie, qui fut exceptionnelle, est considérée comme l'un des événements les plus mortels dans l'histoire de l'humanité.

Les pandémies suivantes étaient beaucoup moins graves, avec un nombre de décès s'élevant à environ 2 millions de morts en 1957 et à un million en 1968.

Décès

Des recherches basées sur les populations mondiales actuelles estiment qu'au moins 2 à 7,4 millions de personnes pourraient mourir lors de la prochaine pandémie.

Plus de décès sont certes possible, mais tant que la souche n'est pas présente et tant que nous n'avons pas eu l'occasion d'en déterminer la létalité et le taux de contamination, il sera difficile de prévoir l'impact qu'elle aura dans le monde.

En général, les projections plus élevées du nombre de décès sont basées sur des extrapolations de la pandémie de grippe espagnole de 1918. Plus de personnes sont mortes suite à la grippe de 1918 que suite à toute autre maladie contagieuse au cours d'une période similaire, y compris la variole et la peste.

Dans la mesure où la pandémie de 1918 fut la poussée de maladie contagieuse la plus dévastatrice jamais enregistrée, l'OMS ne pense pas qu'il soit approprié de projeter des chiffres futurs en se basant sur un événement aussi exceptionnel.