ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Les Nations Unies et l'assistance humanitaire

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (BCAH)

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires EN est le bras du Secrétariat de l'ONU qui est chargé de rassembler les acteurs humanitaires pour intervenir de façon cohérente dans les situations d'urgence. OCHA s’assure également qu'il existe un cadre dans lequel chaque acteur peut contribuer à l’intervention collective.

Reflet dans une flaque d'un homme et d'une femme

Une responsable des affaires humanitaires au Timor coordonne l'acheminement de laide avec le chef d'un camp pour personnes déplacées.
Photo ONU/Martine Perret. 2009.

La mission du BCAH est de  :

L’histoire du BCAH

En 1991, l'Assemblée générale a adopté la résolution 46/182. L’objectif de la résolution était de renforcer les efforts collectifs de la communauté internationale, en particulier du système des Nations Unies, et d’améliorer l’efficacité des interventions.

La résolution 46/182 est toujours en vigueur aujourd'hui et sert de base au mandat du BCAH. Elle définit les principes fondamentaux régissant l'aide humanitaire, dont  :

Le Secrétaire général adjoint et coordonnateur des secours d'urgence

Il est responsable de la supervision de toutes les situations d'urgence nécessitant l'aide humanitaire des Nations Unies. Il agit également comme point central de liaison pour les activités de secours gouvernementales, intergouvernementales et non gouvernementales.

Il est également à la tête du Comité permanent interorganisations (IASC) EN , un forum unique inter-agences pour la coordination, l'élaboration des politiques et la prise de décision, réunissant les principaux partenaires humanitaires onusiens et non onusiens. L'IASC a été créé en juin 1992, suite à la résolution 46/182 qui l’établit comme principal mécanisme de coordination interinstitutions de l'aide humanitaire.

Le BCAH et l'égalité des sexes

Pour assurer l'efficacité globale de notre action humanitaire, il est essentiel de comprendre comment les conflits et les catastrophes affectent les femmes et les hommes, les filles et les garçons. Les femmes, les hommes, les filles et les garçons vivent la guerre, les inondations, les tremblements de terre et les déplacements de façon différente : ils ont des priorités, des responsabilités et des besoins de protection différents. Tous les bureaux régionaux et sur le terrain du BCAH sont tenus d'élaborer, de mettre en œuvre et de rendre compte d’un plan d'action sur l’égalité des sexes. Ces plans sont basés sur le plan de travail du Bureau et exposent les grandes lignes des activités et des indicateurs relatifs à l’égalité des sexes.

Section du site Internet de l'ONU, Département de l'information © ONU