ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Les Nations Unies et l'assistance humanitaire

Assistance alimentaire

Le Programme alimentaire mondial (PAM)

Le Programme alimentaire mondial apporte avec rapidité et efficacité des secours à des millions de victimes de catastrophes d’origine naturelle ou humaine, y compris les réfugiés et les personnes déplacées.

Un carton de vivres du PAM au premier plan. Des Casques bleus à l'arrière plan.

Des Casques bleus de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti déchargent des vivres envoyés par le PAM pour distribuer aux victimes de l'ouragan Hanna. Photo ONU/Logan Abassi 2008.

Ce sont des crises de ce type qui absorbent l’essentiel des ressources du PAM. Il y a dix ans, les deux tiers des vivres fournis par le PAM servaient à aider les bénéficiaires à devenir autonomes. Aujourd’hui, la proportion est inversée : 80%de l’aide va maintenant aux victimes de catastrophes provoquées par la main de l’homme.

Il est responsable de la collecte des vivres et de la mobilisation des ressources financières nécessaires à l’acheminement de ceux-ci dans toutes les opérations à grande échelle d’alimentation des réfugiés menées par le HCR.

Le PAM est également associé à des projets où l’aide alimentaire vient appuyer la démobilisation des anciens combattants et le déminage des champs de bataille. Il ne se contente plus d’intervenir en cas de guerre ou de catastrophe mais apporte aussi son concours à des projets de reconstruction et de remise en état de l’infrastructure.

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO)

La plupart des victimes des catastrophes vivent en milieu rural. L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a la responsabilité première de prévoir les risques de pénurie et d’évaluer la situation alimentaire des différents pays.

La FAO estime à 1,02 milliard le nombre de personnes sous-alimentées dans le monde en 2009.

Le Service mondial d’information et d’alerte rapide de la FAO publie des rapports régulièrement actualisés sur la situation alimentaire dans le monde et mène des études sur les pays dans l’incapacité de satisfaire les besoins alimentaires des populations, à la suite de catastrophes d’origine naturelle ou humaine.

Sur la base des évaluations réalisées conjointement, la FAO et le PAM planifient et approuvent les opérations d’assistance alimentaire d’urgence. L’Organisation met à disposition des agriculteurs des intrants agricoles afin de les aider à réamorcer leur production et dispense des conseils techniques dans les cas de catastrophes agricoles. Son Bureau des opérations spéciales de secours apporte un appui important aux exploitants victimes de catastrophes.