ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Les Nations Unies et l'assistance humanitaire

Les catastrophes naturelles

Des piétons dans une rue dévastée

Le violent tremblement de terre qui a frappé Haïti le 12 janvier 2010 a touché plus de 3 millions de personnes et dévasté la capitale Port-au-Prince. Photo ONU/Logan Abassi.

Les dix dernières années ont vu le nombre de catastrophes naturelles augmenter nettement, faisant toujours plus de victimes et entraînant des dégâts matériels toujours plus importants.

Chaque tremblement de terre, passage d’ouragan ou autre catastrophe naturelle met en danger la vie de millions de civils, en particulier dans les pays pauvres où les infrastructures sont moins développées, où la densité de population est élevée et où la préparation aux situations d’urgence est insuffisante. Les populations les plus vulnérables sont celles qui sont en proie à une misère épouvantable, au SIDA, à la dégradation écologique, à l’habitat précaire et à l’insécurité.

La menace des changements climatiques

Les phénomènes climatiques extrêmes font de plus en plus de victimes et provoquent des dégâts importants – dus principalement aux pluies torrentielles, aux crues, aux vents violents et aux sécheresses prolongées. Les catastrophes climatiques sont de plus en plus nombreuses. À l’heure actuelle, environ 70% des catastrophes naturelles sont liées au climat – soit près de deux fois plus qu’il y a 20 ans.

En moyenne 211 millions de personnes sont directement touchées chaque année par les catastrophes naturelles, ce qui représente près de cinq fois le nombre des victimes de conflits.
Source : BCAH

Les changements climatiques exigent une réponse globale et généralisée : limitation des émissions de gaz à effet de serre, aide aux populations pour s’adapter aux nouvelles conditions climatiques, investissement dans la prévention des risques.

Pour les organisations humanitaires, le principal défi consistera à mettre en place un système efficace de gestion des catastrophes.