ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Département de l’Assemblée générale et de la gestion des conférences

Service espagnol de traduction

Qu’est-ce qui fait de la traduction vers l’espagnol à l’ONU une expérience stimulante, enrichissante et unique? Parcourez des documents produits par le Service espagnol de traduction et vous comprendrez.

La traduction à l’ONU est tout aussi créative que la traduction littéraire, mais d’une façon très différente. Les documents traduits couvrent toute une série de questions techniques, politiques, scientifiques, sociales, économiques et juridiques. Souvent, c’est grâce aux efforts du Service que de nouvelles expressions et de nouveaux concepts passent dans l’usage en espagnol. L’équipe de traducteurs (originaires de tous les régions du monde hispanique) mène des recherches détaillées, acquérant une connaissance approfondie sur un sujet. La version espagnole d’un document doit être fidèle à l’original, respecter la terminologie convenue (quand elle existe) et être facilement comprise dans chacun des 21 États Membres hispanophones de l’Organisation.

Les fonctionnaires du Service ne doivent jamais oublier le large public auquel leurs traductions s’adressent : c’est ce qui rend ce travail si particulier. Il ne s’agit pas seulement des diplomates des missions permanentes, mais aussi des fonctionnaires dans leurs capitales respectives, des médias, des organisations non gouvernementales, des milieux universitaires et du public en général dans tous les pays hispanophones. Par conséquent, tout est fait pour s’assurer que, quelle que soit la nationalité du traducteur, le document traduit ne sonne pas argentin, colombien, mexicain ou espagnol, mais panhispanique.

Représentant largement le monde hispanophone, les fonctionnaires du Service viennent des pays suivants : Argentine, Colombie, Cuba, Espagne, Panama, Pérou et Uruguay. Outre les langues officielles, ils peuvent traduire à partir de l’allemand, du catalan, du galicien, de l’italien, du néerlandais, du portugais et du suédois.

Quels sont les moyens dont dispose le Service espagnol de traduction pour accomplir son travail? Outre les ressources habituelles telles que dictionnaires, bases de données terminologiques, Internet, etc., le Service a la chance de bénéficier des commentaires des collègues et des délégués de l’ensemble du monde hispanophone. C’est cette interaction et cette diversité qui rendent ce métier intéressant, enrichissant et unique.

 

Retour à la rubrique DD

Date de mise à jour: 13 février 2012/Ann GETZINGER