ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Département de l’Assemblée générale et de la gestion des conférences

Service arabe de traduction

Créé en 1973, le Service arabe rassemble aujourd’hui des traducteurs venus d’horizons divers (Égypte, États-Unis d’Amérique, Iraq, Jordanie, Liban, Libye, Maroc, République arabe syrienne, Sénégal, Soudan et Tunisie), tous occupés à donner aux textes de l’ONU une saveur aussi « panarabe » que possible. La majorité des membres du Service traduisent à partir de deux autres langues, parfois trois. Outre l’anglais, ces langues sont le chinois, l’espagnol, le français et le russe. Le Service a réussi à aplanir les différences terminologiques régionales et à établir un style qui convient aux États Membres arabophones. La terminologie établie par le Service arabe de traduction est désormais employée partout dans le monde arabophone, y compris dans tous les médias.

Les notions et termes nouveaux qui foisonnent dans les langues occidentales et que l’on retrouve souvent dans les textes de l’ONU (problématique femmes-hommes, cyberadministration, ONU-Femmes, etc.) étaient autrefois difficiles à rendre pour le locuteur arabe. Grâce au travail quotidien des traducteurs du Service, un clic sur le portail UNTERM suffit maintenant pour accéder à ces termes et concepts. Par ailleurs, le Service arabe de traduction contribue activement à l’enrichissement et à la modernisation de la langue arabe.

Comme toutes les autres langues officielles de l’ONU, l’arabe a bénéficié des progrès technologiques. Le Service utilise assidûment les outils de traduction de l’ONU, notamment l’outil de traduction assistée par ordinateur eLUNa et le Système de référence terminologique de l’ONU (UNTERM), et contribue à leur promotion et à leur développement.

Grâce aux générations de linguistes spécialisés qui se sont succédé, le Service a réussi, en étroite coopération avec ses homologues des autres centres de conférence, à relever les défis que représentent les spécificités culturelles et linguistiques de la langue arabe et à se tenir au courant des faits nouveaux d’ordre conceptuel, terminologique et technologique.

                           

 

Retour à la rubrique Services de traduction