ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

L'Holocauste et les Nations Unies
Programme de communication

Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste, 27 janvier 2016
Semaine commémorative

Le thème choisi en 2016 pour garder vivante la mémoire de l’Holocauste et pour les activités éducatives connexes, notamment la cérémonie commémorative, est « L'Holocauste et la dignité humaine ». Ce thème fait le lien entre le souvenir de l'Holocauste et les principes fondateurs de l’Organisation des Nations Unies, et réaffirme la foi dans la dignité et la valeur de chaque être humain, que met en avant la Charte des Nations Unies, ainsi que le droit de vivre sans discrimination et de bénéficier d’une égale protection au regard de la loi, comme le prévoit la Déclaration universelle des droits de l’homme. L’Holocauste, qui a vu disparaître près des deux tiers des Juifs d'Europe, continue de nous rappeler douloureusement l’incapacité de la communauté internationale à les protéger.

Lundi 25 janvier 2016

Inauguration de l’exposition « La Shoah par balles » (réception privée, sur invitation seulement)

Lieu : Centre des visiteurs, bâtiment de l’Assemblée générale
Heure : 18 heures à 20 heures
Contact :
valerie.guillamo@diplomatie.gouv.fr

Deux femmes

L’exposition « La Shoah par balles » présente les résultats de centaines de jours d’enquête sur le terrain, qui ont permis à l’organisation Yahad-In Unum de recueillir les preuves des massacres qui ont eu lieu au cours de la Seconde Guerre mondiale afin de redonner aux victimes juives leur mémoire et leur dignité. Elle vient également souligner le rôle précurseur du génocide que fut « La Shoah par balles », modèle des crimes de masse modernes. L’exposition est organisée par Yahad-In Unum et la Mission permanente de la France auprès de l’Organisation des Nations Unies. Le père Patrick Desbois, Président d’Yahad-In Unum, sera l’invité d’honneur de cette inauguration. L’exposition sera visible du 8 janvier au 9 février 2016.

Mardi 26 janvier 2016

Inauguration de l’exposition « La vie après la survie » (sur invitation seulement)

Lieu : Centre des visiteurs, bâtiment de l’Assemblée générale
Heure : 18 heures à 20 heures
Contact :
katharina.kalaschnikow@diplo.de

Des enfants

Inauguration de l’exposition « La vie après la survie » consacrée aux enfants survivants de la Shoah que l’Administration des Nations Unies pour les secours et la reconstruction a recueillis dans le cloître d’Indersdorf, dans la zone d’occupation américaine en Allemagne. L’exposition est parrainée par les autorités responsables du site du Mémorial du Camp de concentration de Flossenbürg, la Mission permanente de l’Allemagne auprès de l’Organisation des Nations Unies, ainsi que par les associations Heimatverein Indersdorf et Lagergemeinschaft Dachau. Les invités d’honneur de cette inauguration seront des survivants de la Shoah qui apparaissent sur des photographies et Anna Andlauer, commissaire de l’exposition. L’exposition sera visible du 8 janvier au 9 février 2016.

Mercredi 27 janvier 2016

Cérémonie commémorative de l’Holocauste - Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste

Lieu : Salle de l’Assemblée générale
Heure : 11 heures à 13 heures
Contact :
HolocaustRemembrance@un.org

La cérémonie sera présidée par Mme Cristina Gallach, Secrétaire générale adjointe à la communication et à l’information. Parmi les orateurs invités figurent le Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, S.E M. Mogens Lykketoft, Président de la soixante-dixième session de l’Assemblée générale, S.E M. Danny Danon, Représentant permanent d’Israël auprès de l’Organisation des Nations Unies, S.E Mme Samantha Power, Représentante permanente des États-Unis auprès de l’Organisation des Nations Unies et S.E M. Felix Klein, Représentant spécial chargé des relations avec les organisations juives, des questions liées à l’antisémitisme et du souvenir de l’Holocauste. M. Szabolcs Takács, Président de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste, prononcera également une allocution. Mme Barbara Winton présentera un montage vidéo en hommage à son père, Sir Nicholas Winton, qui a sauvé 669 enfants de l’Holocauste en Tchécoslovaquie au cours de l’opérationKindertransport.

L’oratrice principale sera Mme Beate Klarsfeld (Allemagne). Des témoignages personnels seront présentés par un survivant de l’Holocauste, M. Haim Roet, ainsi que par M. Zoni Weisz, rescapé sinto. Les prières commémoratives seront récitées par le chantre Gideon Zelermyer, qui sera accompagné de la chorale de la synagogue Shaar Hashomayim de Montréal (Canada). Le Chœur juif de l’Académie militaire des États-Unis de West Point viendra conclure la cérémonie.

L'inscription pour assister à la cérémonie est fermée

Concert et conférence (sur invitation seulement) - Concert commémoratif : Compositeurs hongrois victimes de l’Holocauste
Lieu : Mission permanente de la Hongrie auprès de l’Organisation des Nations Unies
Heure : 18 heures à 20 heures 30
Contact : EvaSchafer@mfa.gov.hu

Jeudi 28 janvier 2016

Réunion d’information pour les ONG du Département de l’information des Nations Unies
sur le thème « L’avenir de l’enseignement des réalités de l’Holocauste »

Lieu : Salle de conférence 4
Heure : 11 heures à 12 heures 30
Contact :
undpingo@un.org

Photos d'enfants, musée de Yad Vashem

Cette réunion d’information rassemblera des experts travaillant pour des instituts universitaires et des organisations internationales, des chercheurs, des éducateurs et des auteurs, qui passeront en revue les tendances actuelles en matière de recherche et d’enseignement des réalités de l’Holocauste. Les principales questions examinées porteront notamment sur les moyens d’élargir la formation des maîtres et l’enseignement des réalités de l’Holocauste dans le monde, sur la manière de s’adapter à cette évolution que constituent la montée du multiculturalisme à l’école et la disparition progressive des témoins oculaires de l’Holocauste, ainsi que sur le rôle que les organisations internationales peuvent jouer dans ce domaine.

Participeront notamment à cette réunion Szabolcs Takács, Président de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste, Debórah Dwork, professeur d’histoire de l’Holocauste (Chaire d’études Rose), fondatrice et Directrice du Centre Strassler pour les études sur l’Holocauste et le génocideà l’Université Clark, Zehavit Gross, professeur titulaire de la chaire UNESCO/Burg pour l’éducation de la valeur humaine, de la tolérance et de la paix à l’Université Bar­llan, Cecilie Felicia Stokholm Banke, chercheur principal à l’Institut danois d’études internationales et Jane Jacobs, Directrice du Département des Relations internationales de l’École internationale pour l’enseignement de la Shoah de Yad Vashem. Le débat sera animé par Kimberly Mann, Chef de la Section pour l’action éducative au sein de la Division de la sensibilisation du public du Département de l’information de l’Organisation des Nations Unies.

R.S.V.P

Jeudi 28 janvier 2016

Projection du film Woman in Gold (La femme au tableau), suivie d’un débat

Lieu : Conseil de tutelle
Heure : 18 heures 30 à 21 heures
Contact :
HolocaustRemembrance@un.org

Affiche du film "Woman in Gold"

Le Programme de communication sur l’Holocauste et les Nations Unies, en partenariat avec le Congrès juif mondial et la société Weinstein, organisera la projection du film Woman in Gold (La femme au tableau), suivie d’un débat qui permettra de faire la lumière sur la perte des biens personnels et l’humiliation que des familles juives ont endurées dans l’Europe occupée par les nazis, ainsi que sur la difficulté d’obtenir réparation.

Réalisé par Simon Curtis, ce film retrace la remarquable histoire vraie du combat d’une femme pour tenter de recouvrer son héritage et d’obtenir justice pour ce qui est arrivé à sa famille. Soixante ans après avoir fui Vienne pendant la Seconde Guerre mondiale, une vieille femme juive, Maria Altmann (Helen Mirren), se bat pour récupérer les biens de sa famille saisis par les nazis, dont un célèbre tableau de Klimt intitulé Portrait d’Adèle Bloch-Bauer I. Avec l’aide de son jeune avocat, Randy Schoenberg (Ryan Reynolds), inexpérimenté mais courageux, elle s’engage dans une importante bataille qui les mènera au cœur du pouvoir autrichien et à la Cour suprême des États-Unis, et la forcera à affronter, tout au long du chemin, de terribles vérités sur son passé.

R.S.V.P