ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

L'Holocauste et les Nations Unies
Programme de communication

Journée internationale dédiée à la mémoire des
victimes de l’Holocauste 2013

Thème : « Sauver des vies durant l’Holocauste : le courage de la compassion »

La célébration 2013 de la Journée internationale de commémoration dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste s’articule autour du thème « Sauver des vies durant l’Holocauste: le courage de la compassion ». À travers des expositions, un film, des activités éducatives et la cérémonie annuelle commémorative, le Programme de communication des Nations Unies sur l’Holocauste et le réseau international des Centres d’information des Nations Unies rendent hommage à ceux qui ont risqué leur vie pour sauver des dizaines de milliers de Juifs, Roms et Sintis parmi d’autres d’une mort quasi-certaine sous le régime nazi pendant la deuxième guerre mondiale en Europe. Ces évènements d’une semaine qui commencent le 22 janvier 2013 servent de matière à réflexion pour les participants de toute confession sur les valeurs morales et le courage à l’origine d’actes de sauvetage aussi héroïques. Chaque personne qui aura pris conscience de l’histoire méditera sans aucun doute sur sa propre capacité de transformer la compassion envers autrui en action décisive et héroïque par des temps désespérés.

Calendrier des évènements – NEW YORK

Mardi 22 janvier

Le monde savait
Vernissage de l'exposition : « Le monde savait –– la mission de Jan Karski pour l’humanité » (organisé en partenariat avec le Musée de l’histoire polonaise et la Mission permanente de la Pologne)

Cette exposition retrace une tranche vie de Jan Kozielewski, en Pologne, qui sous le nom d’emprunt de Jan Karski servait de messager au gouvernement polonais clandestin et informait les Alliés sur l’extermination des Juifs que menait l’Allemagne nazie. Karski était catholique et obtint par la suite la nationalité américaine. Il fut nommé citoyen honoraire d’Israël et Juste parmi les nations. L’exposition est l’œuvre du Musée de l’histoire polonaise en partenariat avec le Ministère des affaires étrangères de la République de Pologne et la Fondation éducative Jan Karski.

« Quiconque sauve une seule vie –– Les sauveurs des juifs pendant l’Holocauste » (organisé en partenariat avec la Fondation juive pour les Justes)
Quiconque sauve une seule vie – Les sauveurs des juifs pendant l’Holocauste

Cette exposition présente certains des cas rares mais extrêmement importants de gens qui ont lutté pour protéger leurs concitoyens juifs pendant l’Holocauste. Par des temps accablants où la mort et la destruction étaient omniprésentes, les sauveurs ne sont pas restés là en silence. Ils ont choisi une autre voie et leur courage nous donne une lueur d’espoir. Il nous montre que les personnes ont la capacité de faire des choix et d’agir en conséquence, même en présence des pires contraintes et nous apporte un enseignement sur la valeur universelle de la préservation de la vie humaine, de la dignité humaine et des droits de l’homme. L’exposition est l’œuvre de la Fondation juive pour les Justes Lien externe.

Mercredi 23 janvier

Projection du film intitulé “The Rescuers” (Les sauveurs) et table ronde
Les sauveurs

Ce documentaire de la part du célèbre cinéaste primé par les Emmy, Michael King, relate les efforts héroïques d’une douzaine de diplomates qui se sont servis du pouvoir et des privilèges inhérents à leur statut dans toute l’Europe pour sauver les vies de dizaines de milliers de Juifs pendant la deuxième guerre mondiale. Ces 12 personnes qui vont d’un Turc musulman en poste en Grèce à un envoyé spécial japonais détaché à Kaunas, Lituanie, ont pris des risques personnels énormes au péril de leur vie et de leur mode d’existence pour aider leur prochain dans des circonstances extrêmes. Michael King suit Sir Martin Gilbert, historien éminent de l’Holocauste qui a perdu des membres de sa famille pendant l’Holocauste et Stéphanie Nyombayire, une jeune Rwandaise activiste contre le génocide dont la famille a été assassinée lors du génocide au Rwanda en 1994, alors qu’il interview les survivants de l’Holocauste et les descendants des sauveteurs. La productrice de cinéma, Joyce D. Mandell, présentera le film. Michael King et Leon Moed, un rescapé de l’Holocauste, participeront aux entretiens qui feront suite à la projection. La séance est organisée par le Programme des Nations Unies sur l’Holocauste en partenariat avec la mission des États-Unis auprès des Nations Unies et la Fondation Sousa Mendes Lien externe.

Jeudi 24 janvier – Briefing DPI ONG « Sauver des vies durant l’Holocauste : le courage de la compassion » - Contact : sainte@un.org

Vendredi 25 janvier

Cérémonie de commémoration à la mémoire des victimes de l’Holocauste sur le thème « Sauver des vies durant l’Holocauste : le courage de la compassion »

Inspirée par le thème de cette année cette cérémonie solennelle comprend un message vidéo de la part du Secrétaire général des Nations Unies et des déclarations par M. Vuk Jeremić, président de l’Assemblée générale, M. Ron Prosor, représentant permanent d’Israël auprès des Nations Unies et Mme Signe Burgstaller, représentant permanent adjoint de la Suède auprès des Nations Unies. Le professeur Ethel Brooks, qui est Rom et sociologue à l’Université Rutgers University, fera part de son point de vue sur les répercussions de la terreur et des assassinats des Nazis contre les familles des Roms et des Sintis et le discours liminaire sera prononcé par le professeur Mordecai Paldiel de l’Université de Yeshiva, qui est un survivant juif de l’Holocauste et une autorité reconnue sur les actes de sauvetage pendant l’Holocauste. Le professeur Paldiel est l’ancien directeur du Département des Justes à Yad Vashem, le Mémorial consacré aux héros et aux victimes de la Shoah qui marquera son cinquantenaire en 2013. Le chantre Chaim David Berson prononcera des prières commémoratives. Au cours de cette cérémonie, l’accompagnement musical sera interprété par le Motyl Chamber Ensemble.

« 60 ans de restitution matérielle : histoire et enjeux »
B'nai B'rith Internationa

B’nai B’rith International organise un programme spécial petit déjeuner pour les 60 ans de restitution matérielle, son histoire et ses enjeux. Allan J. Jacobs, président de B’nai B’rith International ouvrira l’événement. Arie Bucheister, principal spécialiste des restitutions, Conférence des demandes matérielles des Juifs contre l’Allemagne et Daniel S. Mariaschin, vice-président exécutif, B’nai B’rith International, feront les commentaires.

La Fondation juive pour les Justes (FJJ) a produit une série de posters en huit parties sur le sujet des « Sauveurs » disponible pour le réseau international des centres d’information des Nations Unies dans le cadre de leurs activités éducatives. Un guide de l’enseignant montrant comment provoquer une discussion sur l’importance du sauvetage et des imprimés pour les élèves relatant des récits de cas particuliers accompagnés de posters qui transmettent les valeurs du don de soi, l’intégrité et le courage moral, offrent  un enseignement universel sur l’importance de la préservation de la dignité humaine et de la protection des droits de l’homme.

Posters

Le Programme de communication des Nations Unies sur l’Holocauste avec l’assistance du CINU de Buenos Aires, du CINU de Moscou, du CINU de Bruxelles et du CINU de Genève a traduit ces textes en français, russe et espagnol pour usage en salle de classe.

Note : Les liens assortis de l'icone Lien externe pointent vers des sites externes, tenus par des tiers. Ces sites ne sont pas sous le contrôle de l'ONU, qui n'est pas responsable de son contenu ou des liens qui y figurent. Ces liens vous sont proposés à des fins pratiques et n'impliquent aucune caution de la part de l'ONU.