ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Questions thématiques

Femmes

Aperçu

Parce que les droits de l’homme sont aussi ceux de la femme !

La protection des droits de la femme est essentielle pour garantir la contribution des femmes au développement, à la paix et à la sécurité. L’ONU a reconnu ce postulat depuis sa création et en a fait l'un des ses objectifs. Il est défini ainsi dans le Chapitre I de la Charte des Nations Unies : « Réaliser la coopération internationale [...] en encourageant le respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinctions de race, de sexe [...] ».

Les femmes au cœur des stratégies de développement

Selon la Banque mondiale, il est de plus en plus évident que, lorsque l'égalité des sexes est mieux respectée, « la croissance économique tend à être plus rapide, les pauvres sortent plus vite de la pauvreté et les conditions de vie des hommes, des femmes et des enfants s'améliorent ».

Stratégie mondiale pour la santé des femmes et des enfants : mobilisation des ressources pour sauver plus de 16 millions de femmes et d'enfants

La Stratégie mondiale pour la santé de la femme et de l’enfant propose un plan concret pour sauver les vies de millions de femmes et d'enfants. Elle est ambitieuse et impose de coordonner les efforts pour bâtir sur ce qui a déjà été réalisé - aux niveaux local, national, régional et mondial.

C’est pourquoi parmi les huit objectifs de développement qui sont énoncés dans la Déclaration du Millénaire, deux sont directement liés au développement de la femme.

Le premier vise à promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes. Donner aux femmes un pouvoir égal d’intervention dans les décisions qui influent sur leur vie, c’est leur donner la clef de leur autonomie.

Le deuxième objectif est d’améliorer la santé maternelle pour sauver les vies des mères. Les taux élevés de mortalité maternelle continuent d’être inacceptables dans de nombreux pays en développement. En 2005, plus de 500 000 femmes sont mortes pendant leur grossesse, durant l’accouchement ou au cours des six semaines qui ont suivi la naissance.

« ONU-Femmes » : fusion de quatre organismes des Nations Unies

Poster d'une femme heureuse

Le 2 juillet 2010, l'Assemblée générale des Nations Unies a voté unanimement pour créer un seul organisme des Nations Unies chargé d'accélérer les progrès dans la réalisation de l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes.

La nouvelle entité de l'ONU pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes - ou ONU-Femmes - fusionne quatre organismes : le Fonds de développement des Nations Unies pour la femme (UNIFEM), la Division de la promotion de la femme (DAW), le Bureau de la Conseillère spéciale pour la problématique hommes-femmes (OSAGI) et l’Institut international de recherche et de formation pour la promotion de la femme (INSTRAW).

ONU-Femmes est devenu opérationnel à compter du 1er janvier 2011.

Les femmes, la paix et la sécurité

Si les femmes et les filles sont particulièrement vulnérables à la violence dans les situations de conflits, l’ONU reconnait également qu’elles ont un rôle essentiel à jouer dans la prévention, le règlement des conflits et la consolidation de la paix. Il est important qu’elles participent sur un pied d’égalité à tous les efforts visant à maintenir et à promouvoir la paix et la sécurité et qu’elles y soient pleinement associées.

Plan d’action historique pour mesurer l’égalité des sexes au sein du système des Nations Unies

Un aspect clé du mandat de l'ONU Femmes est de guider la coordination du système des Nations Unies concernant l'égalité des sexes. Le 13 avril 2012, un Plan d'action des Nations Unies du système des Nations (ONU-SWAP) sur l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes a été adopté lors d'une réunion du Comité de haut niveau du Conseil des chefs de secrétariat sur la gestion, qui sera appliqué dans tout le système des Nations Unies

En octobre 2000, le Conseil de sécurité a adopté à l'unanimité une résolution sans précédent sur les femmes, la paix et la sécurité. La résolution 1325 a exhorté les États Membres à accroître la représentation des femmes à tous les niveaux de prise de décision pour la prévention, la gestion et la résolution des conflits. Il a exhorté le Secrétaire général à nommer plus de femmes en tant que ses représentants et envoyés spéciaux, et d'élargir le rôle des femmes et leur contribution dans les opérations de l'ONU sur le terrain.

Mettre fin à la violence à l’égard des femmes

La violence à l’égard des femmes peut prendre des formes différentes. De nombreuses femmes à travers le monde sont battues, violées, tuées et mutilées chaque jour. C’est pour arrêter cette violation flagrante des droits de l’homme que le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki Moon, a lancé sa campagne « Tous unis pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes. »

» Stratégie mondiale pour empêcher la médicalisation des mutilations sexuelles féminines PDF