ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Questions thématiques

Pays les moins avancés

Aperçu

Les pays les moins avancés (PMA) sont les pays les plus pauvres et les plus faibles du monde. Ces 48 pays EN, structurellement handicapés dans leur développement, vulnérables au niveau économique, méritent une attention particulière de la part de la communauté internationale. Ils bénéficient de mesures d'appui spécifiques, en particulier dans le domaine du financement du développement, mais également dans le cadre du commerce multilatéral.

Quels sont les critères d’identification des pays les moins avancés (PMA) ?

Afin d’être reconnu comme PMA, un pays doit remplir les trois critères suivants :

Comment répondre aux besoins des pays les moins avancés ?

Les mesures internationales de soutien associées au statut de PMA concernent les préférences commerciales, le financement du développement, y compris l’aide publique au développement, l’allègement de la dette, l’assistance technique et d’autres formes de soutien.

Un jeune garçon utilise une pompe à eau commune pour se laver. Photo ONU.
Aide publique au développement (APD)

Après avoir augmenté en 2013, les flux bilatéraux d’aide publique au développement destinée aux pays les moins avancés ont nettement diminué en 2014, pour s’établir à 37,6 milliards de dollars en valeur réelle, ce qui représente 9,3 % de moins qu’en 2013. En 2014, ils étaient encore au-dessous du niveau atteint en 2008, avant la crise économique mondiale.

Allègement de la dette

La vulnérabilité des PMA est amplifiée par un niveau élevé d’endettement. En 2014, la dette extérieure totale des pays les moins avancés s’élevait à 217 milliards de dollars, soit une augmentation de 8,8 % par rapport à 2013.

Coopération technique

Pour accélérer leur développement en améliorant leur production et leurs capacités commerciales, les PMA ont besoin d’assistance technique et d’autres formes d’assistance, comme la création d’infrastructures.

Les PMA ont besoin de la coopération technique pour :

Comment accompagner les pays les moins avancés ?

Le système des Nations Unies accompagne les PMA sur la voie du développement, grâce à deux principaux programmes  :

D’autres organismes des Nations Unies soutiennent également les PMA.

Quels sont les impacts des changements climatiques sur les PMA?

Tout indique que les changements climatiques pèsent de façon disproportionnée sur les pays les moins avancés. De 2010 à la mi-2013, les habitants de ces pays étaient cinq fois plus susceptibles de mourir de catastrophes climatiques que ceux d’autres pays. En outre, les dommages causés par les catastrophes naturelles sont beaucoup plus graves dans les pays les moins avancés, en particulier dans les petits États insulaires en développement les moins avancés.

Faits et chiffres

En 2014, la population des pays les moins avancés était de 898 millions d’habitants, soit 1/8 de la population mondiale.

  • On estime que 24 % de la population des pays les moins avancés – soit 210 millions de personnes – souffrent de la faim, principalement dans les zones rurales.
  • Le taux net de scolarisation primaire dans les pays les moins avancés était de 84 % pour la période 2011-2013, contre 83 % en 2010, et en 2013, plus de 21 millions d’enfants d’âge primaire n’étaient pas scolarisés.
  • 50,8% de la population des PMA, soit 450 millions de personnes, vit avec moins de 1,25 dollar par jour.
  • 50,8% de la population des PMA, soit 450 millions de personnes, vit avec moins de 1,25 dollar par jour.

  • Source : Rapport du Secrétaire général sur la mise en œuvre du Programme d’action en faveur des pays les moins avancés pour la décennie 2011-2020 (A/71/66) - Janvier 2016