Haut de page

Guido de Marco (Malte)

Élu président de la quarante-cinquième session de l'Assemblée générale

Photo de Guido de Marco

Guido de Marco, élu président de la quarante-cinquième session de l'Assemblée générale, est vice Premier Ministre et ministre des affaires étrangères et de la justice de Malte.

Désigné Vice Premier Ministre de son pays en mai 1987, M. de Marco était à la même occasion chargé des portfolios supplémentaires de ministre de la justice et de ministre de l'intérieur. Il a continué à servir comme ministre de la justice de Malte, abandonnant toutefois son poste au ministère de l'intérieur en mai 1990 quand il a été nommé ministre des affaires étrangères.

Né à Valletta, à Malte, le 22 juillet 1931, Guido de Marco a rejoint « St. Aloysius College » où il a achevé ses études secondaires. Il est ensuite allé à l'Université royale de Malte où il a obtenu en 1952 une licence en philosophie, sciences économiques et italien et, en en 1955, un doctorat en droit.

M. de Marco a pratiqué le droit aux Cours suprêmes de Malte depuis 1956. Il a servi comme conseiller au gouvernement de Malte de 1964 à 1966. Il est professeur de droit pénal à l'Université de Malte.

La carrière politique de M. de Marco s'étend sur une période de plus de 25 ans depuis qu'il s'est présenté aux élections parlementaires sur la liste du Parti nationaliste en avril 1966. À cette occasion, il a gagné un siège à la Chambre des représentants de Malte auquel il a été réélu à chaque élection générale ultérieure. En 1972, il est devenu secrétaire général du Parti nationaliste, un poste qu'il a tenu jusqu'en 1977 quand il a été élu chef adjoint du Parti. Il continue de servir dans ces fonctions depuis 1977.

En 1967, la chambre des représentants de Malte a choisi M. de Marco pour être un de ses représentants à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l' Europe. Pendant ses 20 années d'appartenance à cette Assemblée, il a occupé plusieurs postes tels que membre et rapporteur du Comité des affaires juridiques et vice-président du Comité des règles et procédures.