ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Réunion de haut niveau des Nations Unies sur la désertification, la dégradation des sols et la sécheresse dans le contexte du développement durable et de l'éradication de la pauvreté

Le mardi 20 septembre 2011, tous les États Membres ont été invités à participer, au plus haut niveau politique, à la réunion de haut niveau de l'Assemblée générale des Nations Unies sur le thème : « Faire face à la désertification, à la dégradation des terres et à la sécheresse dans le contexte du développement durable et de l'éradication de la pauvreté. »

Pourquoi l'Assemblée générale organise-t-elle une réunion de haut niveau?

Inscrite dans le contexte de la Décennie des Nations Unies pour les déserts et la lutte contre la désertification (2010-2020), la réunion vise à sensibiliser au plus haut niveau aux problèmes de la désertification, de la dégradation des terres et de la sécheresse. Ses résultats seront transmis à la dixième session de la Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification qui se tiendra du 10 au 21 octobre 2011 à Changwon, en République de Corée. La réunion vise également à contribuer à la préparation de la prochaine Conférence des Nations Unies sur le développement durable EN de juin 2012 (Rio+20).

Que peut faire la communauté internationale?

L'Assemblée générale appelle les États Membres, en particulier la communauté des donateurs et le système des Nations Unies, à s'occuper des besoins de plus d'un milliard de personnes habitant des terres arides en faisant les investissements appropriés qui contribueraient à la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement.

Quels sont les objectifs de la réunion?

  • Pauvreté très étendue : plus d'un milliard de personnes vivent sur des terres à faible rendement, beaucoup se retrouvant prises dans un cycle infernal d'aggravation des phénomènes anormaux et d'isolement accru. La dégradation des terres est à la fois une cause et une conséquence de la pauvreté, affectant 1,5 milliard de personnes: 42% des habitants les plus pauvres de la terre vivent dans des zones dégradées, contre 15% appartenant à d'autres catégories.
  • Baisse de la productivité agricole et du rendement des terres sur 24% de la surface émergée de la Terre: plus de la moitié des terres agricoles du monde sont désormais modérément ou gravement dégradées.
  • Persistance des conflits : en 2007, 80% des conflits armés avaient lieu dans des zones arides.
  • Hausse du nombre des migrants économiques et des réfugiés écologiques, dont l'arrivée accentue souvent les problèmes et les tensions dans les communautés d'accueil et dégrade encore plus les terres.
Section du site Internet de l'ONU, Département de l'information © ONU