ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Réunion de haut niveau des Nations Unies sur la désertification, la dégradation des sols et la sécheresse dans le contexte du développement durable et de l'éradication de la pauvreté

Faire face à la désertification

En décembre 2010, l'Assemblée générale a adopté une résolution sur l'« Application de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification dans les pays gravement touchés par la sécheresse et/ou la désertification, en particulier en Afrique»[A/RES/65/160] et a décidé d'organiser une Réunion de haut niveau sur le thème Faire face à la désertification, à la dégradation des terres et à la sécheresse dans le contexte du développement durable et de l'éradication de la pauvreté. le 20 septembre 2011.

  • Les zones arides occupent 41.3% de la surface terrestre et 34.7% de la population mondiale y vit
  • Deux milliards d\'hectares de terres pour la culture agricole sont perdus chaque année
  • La désertification affecte 2 milliards de personnes
  • Plus de 50% des terres agricoles sont modérément ou sévèrement dégradées
  • Dans certaines zones, le rendement des terres diminue au rythme alarmant de 1% par an.
  • La sécheresse a des répercussions négatives sur la condition et le traitement des femmes

Depuis 1996, la communauté internationale a tenté de combattre la désertification, la dégradation des terres et la sécheresse par la mise en oeuvre de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (CNULD). Au tournant du siècle en 2000, la communauté internationale a lancé une campagne vigoureuse contre la pauvreté dans le cadre des Objectifs du millénaire pour le développement pour éradiquer la pauvreté d'ici à 2015.

Nous sommes à quatre ans de cette date-butoir mais la pauvreté perdure, en particulier dans les régions affectées par la désertification. L'année dernière, la CNULD et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) ont effectué une étude intitulée Un milliard d'oubliés PDF EN, qui examinait la prévalence de la pauvreté dans différents écosystèmes, des zones bien dotées en ressources naturelles à celles qui en ont moins:

L'étude n'attribue pas cette tendance à la pauvreté au manque de ressources proprement dit. Mais l'isolement géographique des zones arides, leur marginalisation politique et le manque d'infrastructures qui y est associé contribuent à limiter l'accès aux marchés, à l'éducation et aux services de santé.

Et pourtant, certaines régions du monde qui sont parmi les meilleures productrices de céréales sont situées dans des zones semi-arides: les grandes plaines de l'Amérique du nord, la pampa argentine, la ceinture du blé de la Fédération de Russie, de l'Ukraine et du Kazakhstan.

La résolution A/RES/65/160 exprime la préoccupation de l'Assemblée générale devant la vulnérabilité croissante des communautés pauvres dans les zones arides, semi-arides et subhumides sèches de l’Amérique latine et des Caraïbes, de l’Asie, de la rive nord de la Méditerranée et de l’Europe centrale et orientale. Elle prend note du fait que le plan-cadre stratégique décennal (2008-2018) pour la mise en oeuvre de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification PDF n'est pas complètement appliqué dans ces régions. La résolution prend également note des conséquences économiques négatives de la désertification, de la dégradation des terres et de la sécheresse pour les populations affectées.

Section du site Internet de l'ONU, Département de l'information © ONU