Débat général annuel du Comité

Le Comité se réunit une fois par an pendant deux semaines, généralement au cours du mois d'avril ou mai, afin de débattre des questions relatives à l'information.

Chaque session du Comité se compose d'un débat général, suite à des consultations informelles dans l'optique d'adopter un projet de résolution. Ce projet de résolution, généralement adopté par consensus par le Comité le dernier jour de son débat annuel, passe alors devant la Quatrième Commission (Commission des questions politiques spéciales et de la décolonisation) chaque année en automne (habituellement au mois d'octobre).

Le projet de résolution, adopté par la Quatrième Commission devient ensuite une résolution une fois qu'elle a été adoptée formellement par l'Assemblée générale, ordinairement en décembre tous les ans.

Dialogue interactif

Traditionnellement, le Département de l'information organise un dialogue interactif avec les États Membres, conduit par le Secrétaire général adjoint à la communication et à l'information. Ce dialogue a lieu pendant la session de l'après-midi le jour de l'ouverture de la session annuelle.

Liste des orateurs

Tout membre du Comité de l'information, y compris les observateurs, peut participer au débat général et faire une déclaration officielle. Ordinairement, chaque déclaration est limitée à dix minutes.

Toute demande d'inscription sur la liste des orateurs doit être envoyée au Secrétariat du Comité. Il n'est plus possible de s'inscrire sur la liste après la session d'ouverture de l'après-midi du débat annuel.

Déclarations

Les États Membres inscrits sur la liste des orateurs doivent remettre 200 copies (en anglais) et de leur déclaration afin qu'elles soient distribuées en salle. Il peuvent remettre s'ils le souhaitent 100 dans une autre langue. Les copies doivent être remises en salle, au fonctionnaire des Services de conférence, au début de la session durant laquelle l'orateur doit prendre la parole.

Il est également conseillé aux États Membres d'envoyer par courriel une version électronique au Secrétariat du Comité de leur déclaration afin que celle-ci puisse être mise en ligne sur ce site.

Droit de réponse

Conformément à l'article 115 du Règlement intérieur de l'Assemblée générale, Le président peut accorder le droit de réponse à un membre lorsqu'un discours prononcé après la clôture de la liste des orateurs rend cette décision opportune. En session, afin de signaler au président une demande de droit de réponse, l'État Membre doit lever l'écriteau sur lequel est inscrit le nom de son pays; hors session il doit contacter le Secrétariat du Comité.

Section du site Internet de l'ONU, Département de l'information © ONU