Journée internationale de la jeunesse
12 août

Historique

En 1985, l’ONU célébre la première Année internationale de la jeunesse.

À l’occasion du dixième anniversaire de cette Année internationale, l’Assemblée générale a adopté le Programme d’action mondial pour la jeunesse (A/RES/50/81), définissant ainsi un cadre d’action et des lignes directrices pour les activités menées aux niveaux national et international afin d’améliorer le sort des jeunes.

Quinze domaines d'activité prioritaires sont définis par l'Assemblée générale :

  • Abus de drogues
  • Activités de loisir
  • Délinquance juvénile
  • Éducation
  • Emploi
  • Environnement
  • Faim et pauvreté
  • Filles et jeunes femmes
  • Jeunesse et conflits
  • Mondialisation
  • Participation
  • Rapports entre générations
  • Santé
  • Technologies de l’information et des communications
  • VIH/sida

Le 17 décembre 1999, dans sa résolution A/RES/54/120, l'Assemblée générale des Nations Unies a approuvé la recommandation de la Conférence mondiale des ministres de la jeunesse (Lisbonne, 8-12 août 1998) visant à faire du 12 août la Journée internationale de la jeunesse.

Depuis l’adoption par le Conseil de sécurité de la résolution S/RES/2250 (2015), l’apport des jeunes en tant qu’agents de changement est de plus en plus reconnu, de même que la nécessité de les inclure dans les questions liées à la paix et à la sécurité internationales ou, plus largement, au sein de la société. Les jeunes sont des acteurs clés dans la consolidation et le maintien de la paix.

En 2006, une autre résolution du Conseil de sécurité (S/RES/2282) a réaffirmé l’importance du rôle que les jeunes peuvent jouer dans la prévention et le règlement des conflits et, singulièrement, pour ce qui est de l’efficacité à long terme, de la capacité d’intégration et de la réussite des activités de maintien et de consolidation de la paix.

Le Programme d’action mondial pour la jeunesse joue aujourd’hui un rôle de premier plan. Il consiste essentiellement en des mesures visant à renforcer les capacités nationales en la matière et à accroître, sur le plan de la qualité comme de la quantité, les occasions offertes aux jeunes de participer pleinement à la vie sociale, de façon tangible et constructive.

Le Programme des Nations Unies pour la jeunesse assure, au sein des Nations Unies, des actions en faveur de la jeunesse, notamment l’appui à l’élaboration de politiques intergouvernementales, l’élaboration d’études analytiques et le renforcement de l’efficacité des travaux menés par les Nations Unies en la matière grâce au réseau interinstitutions sur l’épanouissement des jeunes, qui favorise la collaboration et le dialogue entre les organismes des Nations Unies.